Astaxanthine, Avantages, Propriétés et Comment la prendre Blog de Fitness, Nutrition, Santé et Sport | HSN Blog
Accueil / Compléments / Astaxanthine, Avantages, Propriétés et Comment la prendre
Astaxanthine, Avantages, Propriétés et Comment la prendre

Astaxanthine, Avantages, Propriétés et Comment la prendre

Peut-être que beaucoup de mes lecteurs ne connaissent pas le nom d’astaxanthine, car c’est une substance qui gagne des adeptes, surtout dans le monde de la parapharmacie, et non comme une aide ergogénique, qui est la majorité de mon public. Néanmoins, comme je sais qu’il y a peu d’articles sur ce supplément, j’ai décidé de faire une petite revue, expliquant les propriétés qui lui sont attribuées et quelle en est la posologie.

Qu’est-ce que l’Astaxanthine?

Bien qu’il ait un nom exotique, l’astaxanthine est une substance très similaire au carotène que l’on trouve dans les carottes, en fait, est également utilisé comme colorant, dans ce cas dans les espèces élevées en pisciculture, est le caroténoïde qui donne la couleur rougeâtre au saumon, aux crevettes ou au flamingos.

L’achat d’astaxanthine est l’une des meilleures façons de procurer d’excellents bienfaits pour la santé en profitant des propriétés offertes par ce caroténoïde. Vous pouvez acheter des suppléments d’astaxanthine dans la boutique en ligne HSN.

L’astaxanthine est produite par différents types de microalgues qui sont à la base du régime alimentaire du zooplancton et du krill, qui à leur tour sont les aliments préférés de ceux qui stockent le pigment dans la peau et dans le tissu adipeux, d’où sa couleur rougeâtre.

Cependant, l’astaxanthine n’est pas utilisée comme pro-vitamine A, contrairement au b-carotène qui augmente les niveaux de cette vitamine.

Comment l’Astaxanthine est-elle produite ?

Par rapport à la synthèse d’astaxantine, elle est produite naturellement chez les algus, principallement en Haematococcus pluvialis y Chlorella zofingiensis.

Le problème auquel nous sommes actuellement confrontés est que la demande d’astaxanthine s’est multipliée depuis les années 1990 (laboratoire Roche), et en raison de l’impossibilité de s’approvisionner par les algues et du coût élevé de la synthèse, a conduit à la recherche d’autres sources qui produisent cette substance.

Astaxanthine: l’antioxydant le plus puissant

L’astaxanthine est considérée comme le caroténoïde antioxydant le plus bénéfique que nous apporte la nature.

Au jour d’aujourd’hui, beaucoup d’études montrent que c’est une substance bénéfique dans beaucoup de problèmes de santé, c’est une protection contre les rayons UV et pour la protection des yeux et pour la bonne santé du coeur, allant jusqu’à avoir des meilleures performances sportives.

L’astaxhantine en forme de supplément peut se consommer par toutes les personnes car sa consommation adéquate ne produit pas des effets secondaires.

La popularité croissante des suppléments diététiques en astaxanthine (ou astaxanthin) de par ses propriétés anti-âge a été appuyée par des chercheurs très reconnus, les professionnels de la santé et les athlètes d’élite du monde entier.

L’astaxanthine est l’antioxydant le plus puissant:

  • Elle est 6000 fois plus puissante que la vitamine C
  • Elle est 800 fois plus forte que la COQ10
  • Elle est 550 fois plus forte que les catéchines du thé vert
  • Elle est 550 fois plus forte que la Vitamine E (alpha-tocophérol)
  • Elle est 75 fois plus forte que l’acide alpha lipoïque
  • Elle est 40 fois plus forte que le bêta-carotène
  • Elle est 17 fois plus forte que l’extrait de graine de raisin OPC

L’astaxanthine fournit une profonde protection cellulaire

Les antioxydants sont nécessaires pour protéger les cellules des radicaux libres. L’astaxanthine est un caroténoïde qui est considéré comme l’un des neutralisateurs les plus puissants pour lutter contre les radicaux libres. Ce caroténoïde, reçoit d’un côté l’énergie de sortie des radicaux libres et se décompose, mais il permet également d’éviter que les cellules environnantes ne soient endommagées.

Structure de l'Astaxanthine

Les radicaux libres endommagent les cellules du corps en enlevant un électron aux molécules de l’organisme. Par conséquent ces molécules se convertissent également en radicaux libres, permettant de débuter une réaction en chaîne qui entraîne une défaillance des cellules vivante. L’astaxanthine peut être neutraliser par les radicaux libres et interrompre cette réaction en chaîne, évitant des effets préjudiciables.

Astaxanthine esteres

Il est important de savoir que les dommages causés par les radicaux libres augmentent avec l’âge, c’est pourquoi il est primordial de fournir à l’organisme les antioxydants nécessaires lorsque l’on atteint un certain âge.

Pourquoi l’astaxanthine est supérieure à d’autres antioxydants?

L’astaxanthine est supérieure à d’autres antioxydants de par sa structure à chaîne large et ses groupes polaires terminaux, qui peuvent couvrir la membrane de la cellule par le double de couche et ainsi protéger efficacement les cellules contre le stress oxydatif.

Snacks de saumon

L’astaxanthine peut neutraliser les radicaux libres de la membrane cellulaire, que ce soit dans l’eau ou d’autres zones solubles dans la graisse. C’est ce qui la différencie des autres antioxydants, qui agissent uniquement à l’intérieur (comme les Vitamines E et bêta-carotène), ou à l’extérieur (tel que la vitamine C) de la membrane cellulaire.

L’astaxanthine fournit une protection exceptionnelle à la mitochondrie

Les recherches démontrent:

  • L’astaxanthine fonctionne 1.000 fois mieux que la vitamine E contre la péroxidation lipidique dans les mitochondries.
  • L’astaxanthine protège des antioxydants endogènes y permet d’éviter la dégradation cellulaire prématurée
  • L’astaxanthine réduit le dommage de l’ADN et la mort cellulaire prématurée, causadée par l’oxidation réactive de l’oxygène dans le plasma sanguin
  • L’astaxanthine traverse la barrière hémato-rétinienne du cerveau, produit des effets neuroprotecteurs et réduit la fatigue occulaire
  • L’astaxanthine est un anti-inflammatoire efficace. Plusieurs études in-vitro e in-vivo ont démontré que l’astaxanthine supprimait puissamment la translocation nucléaire de NFkB et la réaction inflammatoire, qui est la cause principale de la majorité des maladies dégénératives.

Propriétés de l’Astaxanthine

Même si diverses recherches ont découvert certains avantages (que nous allons voir), il y a un spécialement qui a été très étudié. On parle bien sur de son pouvoir antioxydant

Capacité Antioxydante

Pour ceux qui ne savent pas qu’il s’agit d’un antioxydant, c’est (d’une manière très résumée) une substance qui agit comme donneur d’électrons sur un radical libre, l’empêchant de causer des dommages sur le plan cellulaire. Cependant, c’est beaucoup plus complexe, car tous les radicaux libres ne sont pas nocifs, étant donné que l’exercice physique, bien qu’étant un facteur de stress, améliore la réponse à court et à long terme.

Une des caractéristiques qui différencie l’astaxanthine de la plupart des antioxydants est qu’elle se trouve dans les zones externe et interne de la membrane plasmatique (la barrière qui sépare l’intérieur de la cellule de l’environnement externe), comme on peut le voir sur l’image suivante :

La membrane plasmatique

Cela pourrait être l’une des raisons pour lesquelles il a été démontré que l’astaxanthine a un pouvoir antioxydant supérieur à celui du lycopène ou d’autres carotènes1, avec une activité 10-100 fois supérieure2.

Avec cet effet antioxydant, nous constatons que l’astaxanthine renforce d’autres mécanismes de défense de notre corps, tels qu’une augmentation de la production de cellules T et d’anticorps qui agissent sur les antigènes (substances externes à notre corps) ou des enzymes comme la superoxyde dismutase (SOD) ou glutathion, deux des molécules les plus importantes pour combattre les toxines qui atteignent notre corps (comprendre la fraude maintenant régimes détox).

Capacité Anti-inflammatoire

Enfin, on retrouve l’une des fonctions les plus intéressantes de l’astaxanthine : sa capacité anti-inflammatoire au niveau oculaire/rénal4, et antibactérienne contre des souches telles que H. Pylori, qui se retrouve naturellement dans notre tube digestif mais produit parfois, par divers facteurs, une irritation gastrique et même des ulcères. Cet effet est renforcé en agissant comme inhibiteur de la pompe H, la K ATPase, ce qui augmente la quantité de mucine3.

Cette puissante capacité anti-inflammatoire peut se traduire par l’atténuation d’une série de problèmes ou de pathologies, tels que : douleurs articulaires, réduction du risque d’arthrite, diminution du taux de triglycérides et de la tension artérielle, ainsi que le soutien à la protection de la rétine

L’astaxanthine et le coeur

Les maladies cardiovasculaires sont annuellement depuis 1900, la principales cause de mortalité aux Etats-Unis (excepté en 1918, avec l’épidémie de grippe).

Dans ce pays toutes les 35 secondes une personne meurt d’une maladie cardiovasculaire. Les maladies cardiovasculaires provoquent plus de morts que les 4 causes suivantes de morts combinées (cancer, maladies chroniques des voies respiratoires, accidents et diabètes).

Si les maladies cardiovasculaires étaient réglées, l’espérance de vie de la population augmenterait de près de 7 ans.

Ubiquinol pour le coeur

L’astaxanthine a une action positive sur les lipides dans le sang

Les graisses (lipides) dans le sang sont le composant principal des cellules des plantes et des animaux elle sont vitales pour notre organisme, puisqu’elles agissent comme une source de carburant. L’astaxanthine a un meilleur effet antioxydant que d’autres caroténoïdes, pour la protection des lipides dans le sang.

Un niveau élevé d’astaxanthine, augmente la production de cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) et diminue le cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) causé par les radicaux libres.

Le mauvais cholestérol, LDL, causé par les radicaux libres influe sur el développement de l’artériosclérose, en endommageant le revêtement des vaisseaux sanguines.

Il a été prouvé que les adultes qui prennent de l’astaxanthine en supplément diététique, en comparaison avec ceux qui n’en prennent pas, présentent une oxydation LDL significativement plus basse dans leur sang, réduisant le risque de souffrir d’artériosclérose.

L’astaxanthine protège le coeur

Les chercheurs de l’université de Kuopio, en Finlande, ont examiné les bénéfices de l’astaxanthine en tant que protection pour la santé du coeur chez un groupe de non fumeurs en bonne santé.

Pour cela, des études à double issue sont réalisés, dans laquelle la moitié des hommes reçurent 8mg d’astaxanthine en complément alimentaire diététique, alors que l’autre moitié prit un placebo. Durant les 3 mois de l’études, les chercheurs mesurèrent les valeurs et les effets de l’astaxanthine.

Les résultats montrent que l’astaxanthine était très bien tolérée chez ceux qu’ils l’avaient ingérés. Les valeurs d’astaxanthine dans le sang du groupe qui prit le supplément diététique augmentèrent significativement. Un fait aussi très important est que l’oxydation des acides gras durant l’ingestion de produits d’Astaxanthine fût réduite significativement.

Dans d’autres études cliniques, on administra à des adultes en bonne santé un dosage de 0, 6, 12 ou 18 mg par jour d’astaxanthine pendant une période de 3 mois.

Toutes les personnes qui prirent de l’astaxanthine, qu’importe la dose, bénéficièrent de la diminution du niveau des Triglycérides et de l’augmentation du niveau HDL, que a tellement de bénéfices sur la santé du coeur. La dose d’astaxanthine de 12 et 18 mg fût particulièrement efficace dans la réduction du niveau de triglycérides.

Autre découverte notable de cette étude a été de vérifier que prendre une dose de 12 et 18 mg d’astaxanthine aumente la quantité de production d’adiponectine.

L’adiponectine est une hormone produite par les cellules de graisse . Elle a divers effets positifs dans le corps et aide l’insuline à contrôler efficacement le niveau de sucre dans le sang.

L’astaxanthine réduit la pression artérielle

L’astaxanthine a également de nombreux effetsd positifs sur le système circulatoire.

Une étude fût réalisée sur un groupe de 20 hommes, parmi les sujets qui prirent de l’astaxanthine et ceux qui prirent un placebo, démontrant que ceux qui avaient pris de l’astaxanthine présentaient une augmentation significative du flux sanguin dans les capillaires périphériques.

Un autre domaine dans lequel l’astaxanthine offre des résultats prometteurs, elle contribue à maintenir une pression artérielle saine.

Dans une étude réalisée sur 20 femmes en bonne santé après la ménaupause, on a pu voir qu’une administration durant 8 semaines d’astaxanthine réduit significativement la pression artérielle systolique.

Une autre étude réalisé sur un groupe de 127 adultes a montré une réduction significative de la pression artérielle systolique après avoir pris 4 mg d’astaxanthine par jour durant une période de seulement un mois.

L’astaxanthine: l’infertilité et la testostérone

Un homme sur 10 en âge de procréer est touché par des problèmes d’infertilité, et l’incapacité de se reproduire après une année de relations sexuelles sans protection. les spermatozoïdes sont des espèces réactives exposées à l’oxygène et qui peuvent être endommagés par celui-ci.

Astaxanthine et testostérone

Une augmentation de l’influence des radicaux libres peut avoir un effet néfaste sur beaucoup d’hommes et réduire leur fertilité. En addition le sperme n’a pas un système de défense contre les radicaux libres et c’est pour cette raison que les spermatozoïdes sont susceptibles d’être endommagés par l’attaque de ces radicaux libres.

Sur cet aspect l’astaxanthine peut être d’un grand soutien. Les études sur les hommes d’un certain âge montrent que ceux qui ont pris de l’astaxanthine, en supplément diététique, voient améliorée la qualité et la fonction de leurs spermatozoïdes.

Ceci est une bonne nouvelle pour les couples que veulent un enfant, puisque des études démontrent que ceux qui prennent de l’astaxanthine en supplément diététique, ont plus de possibilité que la femme tombe enceinte de manière spontanée, y compris après l’insémination intra-utérine.

Un groupe de 30 hommes infertiles (avec leurs femmes) ont été soumis à des traitements d’infertilité (insémination généralement intra-utérine), et les chercheurs administrèrent durant une période de 3 mois chez certains sujet une dose quotidienne de 16 mg d’astaxanthine sous forme de supplément diététique, et chez le reste des sujets, un placebo.

Chez le groupe de ceux qui prirent de l’astaxanthine, le nombre de sujets qui ont vu une augmentation de la vitesse de leurs spermatozoïdes fût considérable. Les résultats ont montré que ce groupe a vu une augmentation de grossesse de 55%, en comparaison ceux qui prirent le placebo les grossesses augmentèrent seulement de 10%.

L’astaxanthine et la testostérone

Les changement hormonaux font partie du vieillissement naturel chez les hommes, mais, à la différence de ce qui succède avec la menopause chez les femmes (qui a lieu dans une période relativement courte), dans le cas de l’andropause masculine le procesus est beaucoup plus long et lent, dû au fait que le niveau de testostérone est réduit graduellment chaque jour à partir de 40 ans.

Le faible niveau de testostérone réduit la masse musculaire, la libido et l’énergie, et augmente le risque de souffrir de dépression. L’astaxanthine peut aider à préserver le taux naturel de testostérone chez les hommes d’âge avancé. Un groupe de 42 hommes en bonne santé prirent quotidiennement durant deux semaines, une ou deux doses d’une combinaison d’extrait d’astaxanthine et de palmetto.

Que ce soit chez le groupe de ceux qui prirent une dose élevée, comme chez celui de ceux qui prirent une faible dose, on a pu remarqué, seulement 3 jours après, une augmentation du niveau de testostérone, ce qui démontre son efficacité même en des doses considérées comme faibles.

L’astaxanthine et le système immunitaire

Le système immunitaire est extrêmement sensibles aux dommages des radicaux libres, dû au fait que les membranes cellulaires contiennent un pourcentage d’acides gras polyinsaturés, un objectif important des radicaux libres.

Les antioxydants en général, et ,en particulier, l’astaxanthine, fournissent une protection contre les attaques des radicaux libres, avec ceci on obtient la défense dont a besoin le système immunitaire.

Bien qu’ils existent de nombreuses études faites sur les animaux et en laboratoires qui ont fait des recherches sur les effets de la astaxanthine sur le système immunitaire, Des recherches cliniques plus profondes sur les êtres humains.

Dans une première étude effectuée par l’Université de l’Etat de Washington sur les effets de l’astaxanthine sur le système immunitaire des personnes, les chercheurs divisèrent un groupe de 42 femmes en 3 groupes:

  • placebo
  • 2 mg d’astaxanthine
  • 8 mg d’astaxanthine

Après 8 semaines de prise de cette dose quotidienne d’astaxanthine, l’augmentation de l’astaxanthine natural dans le sang a été significativement plus importante dans chacun des groupes, améliorant l’activité des cellules et éliminant les virus qui les détruisent.

L’ingestion d’astaxanthine augmentent également le niveau de T et de cellule B, qui sont des cellules clés pour le système immunitaire. Cette étude révèle également que le marqueur correspondant au dommage de l’ADN, était significativement plus faible chez les groupes qui prirent de l’astaxanthine que pour celui qui a pris un placebo.

D’autre part on peut souligner qu’un marqueur de l’inflammation, (protéine C-réactive) fût significativament plus faible chez les femmes qui prirent un supplément diététique d’astaxanthine.

Lorsque l’inflammation est due aux radicaux libres la molécule réactive d’oxygène abandonne la zone dans laquelle se produit l’inflammation, faisant que le tissu environnant soit plus vulnérable aux dommages causés par les radicaux libres.

Ces molécules réactives d’oxygène peuvent aggraver les problèmes de santé qui sont associés à l’inflammation.

Astaxanthine pour le sport

L’astaxanthine et le sport

Dans une étude pionnière sur l’astaxanthine réalisé en 2008, on a découvert que l’astaxanthine augmentait l’énergie des culturistes et des sportifs d’élite, qui améliorent significativement leurs performances lors des compétitions. Elles sont améliorées de 55% chez ceux qui prirent durant 6 mois une dose quotidienne de seulement 4 mg d’astaxanthine.

L’étude sur l’astaxanthine effectué en 2008 par Curt Malmsten et Ake Lignell a évalué les effets de l’astaxanthine sur le rendement physique, permettant d’en déduire les conclusions suivantes:

40 étudiants participèrent à cette étude à double issue. 20 étudiants prirent des gélules qui contiennent 4mg d’astaxanthine et les autres ont ingéré un placebo durant 6 mois.

Les indicateurs de performance physiques ont été la force/endurance lors de la réalisation des exercices standards.

La force de base de chaque étudiant a été testée avant de prendre le supplément diététique d’astaxanthine. L’étude a montré que les étudiants qui ont pris six mois astaxanthine ont augmenté leurs performances de tractions de 27 à 54,9% par rapport au groupe prenant un placebo. Ils ont également amélioré leur capacité à effectuer des squats entre 49 et 76% par rapport aux ceux qui ont pris un placebo.

Prendre 4mg d’astaxanthine pendant une période de 6 mois. L’augmentation des performances chez le groupe qui a pris des suppléments alimentaires d’astaxanthine, était trois fois plus élevée que dans le groupe ayant pris un placebo (P = 0,047).

Sur la base de cette recherche, les scientifiques ont conclu que l’astaxanthine améliore la force et l’endurance pendant la performance athlétique. Les chercheurs ont trouvé une amélioration de la force et de l’endurance extrêmement intéressante, puisqu’il n’y a pas de mécanisme évident pour expliquer la meilleure performance musculaire et une plus grande tolérance à l’acide lactique.

Les bénéfices physiques de l’astaxanthine ne peuvent pas s’expliqués par l’augmentation de la masse musculaire, parce que les sujets étudiés n’ont pas connu un gain de poids significatif.

Par conséquent, les scientifiques pensent que l’astaxanthine protège les membranes cellulaires, y compris la membrane mitochondriale contre le stress oxydatif qui accompagne l’exercice intense. C’est pourquoi l’astaxanthine peut assurer la fonctionnalité des cellules musculaires.

Avantages de l’Astaxanthine

  • Antidiabétique : bien qu’elle n’ait été observée que chez le rat, il est vrai que l’astaxanthine produit une meilleure réponse à l’hyperglycémie (taux de glucose élevés) en évitant l’échec des cellules b du pancréas (cellules qui libèrent l’insuline) et en améliorant le glucose et l’insuline.
  • Protecteur rénal : prévenir la néphropathie diabétique en réduisant le stress oxydatif dans les cellules rénales.
  • Maladies cardiovasculaires : en raison de sa capacité anti-inflammatoire et antioxydante, il est utilisé pour prévenir les crises cardiaques. De plus, certaines études montrent comment le flux sanguin artériel s’améliore, réduisant ainsi la probabilité de thrombose.
  • Amélioration de la réponse immunitaire : observée lorsque le nombre de cellules tueuses naturelles, les lymphocytes B et T ont augmenté après 8 semaines de supplémentation en astaxanthine. 

Quelle est la dose idéale d’astaxanthine?

En général, les experts recommandent une dose quotidienne de 4 à 8 mg. Cette dose est également recommandée pour les athlètes soumis à un stress oxydatif intense, ainsi que pour les personnes exposées à un ensoleillement excessif, ou dans les cas où elles sont exposées à de grandes quantités de rayonnement ionisant, comme les pilotes.

Puisque l’astaxanthine s’accumule dans l’organisme, si vous voulez augmenter ses bienfaits, si vous en prenez régulièrement, il est recommandé de commencer par prendre des doses plus élevées pendant quelques semaines, puis de réduire la dose.

Aucune dose maximale n’a été déterminée s’agissant de la capacité de l’organisme à absorber l’astaxanthine, mais vous devez vous rappeler que l’astaxanthine n’est pas un médicament, mais une substance vitale qui fait partie des aliments qui ont été normalement ingérés depuis des milliers d’années par l’humanité.

Dans plusieurs études cliniques sur les êtres humains nous avons pu voir son effet bénéfique sur divers problèmes de santé, établissant l’administration d’un dosage allant de 1,8 mg à 100 mg par jour, que ce soit en une seule prise ou divisée tout au long de la journée.

Les personnes qui souffrent d’arthrite, tendinite ou le syndrome du canal carpien, par conséquent, elles pourraient commencer par prendre une dose d’astaxanthine de 12 mg par jour, alors que quelqu’un qui prend astaxanthine uniquement pour son effet antioxydant ou qui veut renforcer son système immunitaire, devrait commencer par prendre une dose de 4 mg par jour.

Comprimés d'astaxanthine

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’astaxanthine est également un composant de l’huile de krill. En prenant en compte qu’il existe différentes marques d’huile de krill le dosage recommendé varie entre 0,04 et 1,2 mg par dose.

L’astaxanthine a-t-elle des effets secondaires?

De nombreuses études pour évaluer le niveau de sûreté de l’astaxanthine ont été réalisées et aucune n’a révélé d’effets secondaires adverses de l’astaxanthine.

Certaines informations qui circulent sur internet indiquent qu’une ingestion excessive d’astaxanthine peut causer un rougissement de la peau (effet similaire produit par la consommation excessive de jus de carotte, ce qui peut engendrer une couleur orangée, dû aux bêta-carotènes). Cependant, d’autres études scientifiques indépendantes démentent cette théorie.

En prenant de l’astaxanthine naturelle d’Haematocuccus pluvialis, on a pu observer qu’elle n’avait aucun effets segondaires:

  • Aucun signe de toxicité
  • Pas d’interactions négatives avec des médicaments
  • Pas d’interactions négatives avec des suppléments diététiques
  • Pas d’interactions négatives avec des aliments
  • Aucune réaction allergique

8 études cliniques avec plus de 180 personnes évaluées furent réalisées, dans lesquelles sont valorisées les effets de l’astaxanthine par rapport à la sûreté, la biodisponibilité, les aspects cliniques pertinents pour le stress oxydatif, l’inflammation, le système cardiovasculaire. Et les résultats confirmèrent qu’elle n’a aucun effet secondaire.

Une des études a évalué la sûreté d’astaxanthine sur 35 adultes sains, ayant entre 35-69 ans, dans une étude aléatoire 19 participants prirent 3 gélules par jour, 2 mg de produits d’astaxanthine avec de l’huile de carthame et le reste prirent un placebo, qui contenait seulement de l’huile de carthame. Après 8 semaines les chercheurs arrivèrent à la conclusion que prendre quotidiennement 6 mg d’astaxanthine, provenant d’extrait d’algues Haematocuccus pluvialis, est totalement sûr pour les adultes en bonne santé.

En accord avec de nombreuses études effectuées sur plusieurs personnes qui prirent de l’astaxanthine naturelle à partir d’une variété de différentes sources et en différentes doses, il a été démontré qu’elle avait aucun effets secondaires.

D’autre part, l’astaxanthine dérivée de souches mutantes de levure Phaffia rhodozyma (à la différence de l’astaxanthine naturelle), a été utilisée dans certains aliments pour animaux domestiques, mais son utilisation chez les personnes est très limitée et est complètement interdit dans beaucoup de pays. Les effets de cette souche ne sont pas suffisamment connus pour pouvoir en conclure qu’elle est définitivement dangereuse ou qu’elle peut engendrer des effets secondaires.

Quelques recherches qui confirment les bénéfices de l’astaxanthine

Les chercheurs indiquent que les bénéfices observés de l’astaxanthine dans la performance physique coincident avec les études scientifiques antérieures réalisées sur des souris en périodes de natation exhaustive [15], ainsi qu’avec une autre étude qui confirme les bénéfices d’astaxanthine chez les personnes qui ressentent de la fatigue musculaire.

L’astaxanthine augmente la force musculaire de 55% si 4mg sont pris quotidiennement pendant 6 mois. Ce fût la principale conclusion de la partie 1 de l’étude. Les chercheurs Lignell et Malmsten ont confirmé ces résultats, avant même l’obtention de la preuve du fait que l’astaxanthine améliore la performance athlétique.

Etudes antérieures de l’astaxanthine:

Avant que Malmsten et Lignell effectuèrent leur test d’endurance avec astaxanthine, le scientifique Sawaki avait déjà examiné les effets de l’astaxanthine sur les performances athlétiques [12].

Dans son étude, il confirme que l’astaxanthine améliore la vision et réduit la fatigue musculaire chez les êtres humain. On peut particulièrement observer qu’elle réduit la fatigue musculaire en montrant une valeur sensiblement inférieure de créatine kinase (CK) dans le sang des sportifs qui l’avaient ingéré.

Encore, prendre de l’astaxanthine réduit en grande partie l’acide lactique (un biomarqueur pour l’épuisement) dans le sang des sportifs. Par conséquent Sawaki a conclu que l’astaxanthine réduit considérablement la fatigue musculaire chez les êtres humains.

Fatigue musculaire réduite

Dans les expériences réalisées sur des animaux, le scientifique Aoi a montré que l’astaxanthine réduit les dommages musculaires chez les souris exposées à une performance limite.

Il en conclut également que l’astaxanthine métabolise la graisse des muscles pendant l’exercice, améliorant la protection de la carnitine mitochondriale devant l’oxydation.

Astaxanthine et Performance Sportive

Bénéfice de l’astaxanthine pour l’activité physique et le fitness

Les effets de l’astaxanthine dans l’activité physique ont été mesurée par rapport à la tension maximale jusqu’à obtenir une pulsion constante. L’entraînement est réalisé en mesurant le fait de monter un niveau de 32 centimètres, avec 25 échelons par minute jusqu’à conclusion de l’exercice.

Chaque personne a été équipé d’une bouteille d’air de 17kg d’oxygène.

Une pulsion constante est atteinte si la pulsion par minute est inférieur à trois. Toutes les personnes ont atteint un pouls constant entre six et neuf minutes.

Les effets de l’astaxanthine dans la force/endurance ont été mesurés par le nombre de squat. Les étudiants s’échauffèrent en faisant trois minutes de vélo.

L’exercice a été effectué par l’inclinaison des genoux pliés à un angle de quatre-vingt dix degrés, qui a été fixé par une chaise réglable. Les étudiants se sont entraînés avec un poids de 42,5 kg..

Les effets de l’astaxanthine dans la force/résistance ont été déterminées pendant 30 secondes. Les étudiants s’echauffèrent pendant 3 minutes sur un vélo, avec une charge calculée individuellement en fonction du poids corporel.

Le test a évalué la puissance maximale atteinte en environ cinq secondes et une période lente de repos à vélo de soixante secondes, suivi d’un volume maximum de trente secondes, évaluant les effets de ces dernières trente secondes.

Conclusions de l’étude sur l’astaxanthine

Les groupes qui ont pris de l’astaxanthine ont montré certaines différences par rapport à ceux qui avaient pris un placebo. La différence de poids a été significative.

De même, il y a eu une différence de fréquence cardiaque au repos entre les étudiants qui ont pris l’astaxanthine ou le placebo. Le taux d’impulsion moyenne a diminué de 1.31 par minute dans le groupe placebo et une moyenne de 1,75 par minute dans le groupe du groupe astaxanthine.

L’impact de la force a éte significative. La diminution chez le groupe placebo eût une moyenne de 5,81, alors que la diminution chez le groupe de l’astaxanthine atteignit une moyenne de 4,13.

La principale conclusion de l’étude fût qu’il y a eu un changement significatif et positif dans la force/endurance chez le groupe d’étudiants qui prirent de l’astaxanthine. Le groupe placebo augmenta le nombre de squats après six mois à 9 (environ un pourcentage de 6,28%).

Le groupe prenant de l’astaxanthine a augmenté le nombre de squats à 27,05 (6,12%) par rapport aux résultats avant de prendre le complément alimentaire des données d’astaxanthine. Les scientifiques sont convaincus de ce que ce résultat est dû raison à une P-valeur de 0,047.

Les résultats de cette étude ont été publiées dans « Science of carotenoids, » Vol.13, 2008 ISSN de 1880 à 5671 21

L’astaxanthine et la santé visuelle

La dégénérescence maculaire est une maladie progressive, liée à l’âge, qui affecte la partie centrale de la rétine, appelée macula. En fait, c’est l’une des principales causes de cécité.

Il y a de nombreux indices du fait que deux carotéoïdes: lutéine et zéaxanthine, ont un impact direct sur le cours de cette maladie.

Ce sont les caroténoïdes les plus importants qui affectent le pigment de la macula, la protégeant contre les dommages de la rétine provoquée par la lumière, qui sont la cause de la dégénérescence maculaire. Ces caroténoïdes protègent les yeux, ainsi que des dommages provoqués par les radicaux libres induits par les rayons UV.

Fait intéressant, la structure de l’astaxanthine est similaire à celle de la lutéine et la zéaxanthine, ce qui veut dire qu’elle a une puissante activité antioxydante plus puissante que ces caroténoïdes, y compris dans la protection contre les rayons UV.

L’astaxanthine peut traverser la barrière hémato-encéphalique et protège la rétine des mammifères. L’expérimentation effectuée sur les animaux montre que ceux qui prirent de l’astaxanthine en supplément alimentaire ont les photorécepteurs de la rétine mieux protégés, ils sont moins affectés par les rayons UV et récupérent plus rapidement que les animaux qui n’ont ont pas pris.

Cette protection de la rétine s’obtient partiellement empêchant la dégénérescence des photorécepteurs de l’oeil.

Un groupe de chercheurs italiens menèrent un essai clinique très positif chez les humains pour tester l’astaxanthine dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Dans cette étude, 27 patients atteints de cette maladie occulaire, recevèrent 4mg d’astaxanthine, en complément ou combinée avec d’autres suppléments diététiques qui améliorent la vision (vitamine C, vitamine E, zinc, cuivre, lutéine et zéaxanthine).

Ce complément alimentaire a été ingéré quotidiennement pendant 12 mois, démontrant que sa consommation peut améliorer la fonction de la rétine centrale.

Astaxanthine pour la santé visuelle

Les cataractes sont une autre cause majeure de cécité et des problèmes de vision chez les personnes âgées. Les facteurs qui pourraient retarder ou empêcher la cataracte, peuvent améliorer grandement la qualité de vie de beaucoup de personnes âgées.

Les nutritionnistes, depuis longtemps, conseillent de prendre des suppléments nutritionnels pour la prévention et le traitement de la cataracte afin de limiter les effets des radicaux libres, l’une des principales raisons de la formation de cataractes.

Une étude réalisée chez les athlètes (joueurs de handball) a montré que la prise d’astaxanthine améliore l’acuité visuelle, en particulier en ce qui concerne la perception de la profondeur du champ visuel.

Une autre étude réalisée sur des hommes, cette fois sur des employés de bureau qui passent toute la journée devant l’ordinateur, a conclu que la prise d’un complément alimentaire d’astaxanthine produit une amélioration de l’acuité visuelle.

L’astaxanthine et les brûlures d’estomac

Une grande partie de la population souffre de brûlures d’estomac et de mauvaise santé digestive, en général.

Les symptômes de la dyspepsie (indigestion, brûlures d’estomac et douleurs abdominales) sont très fréquentes et touchent un adulte sur quatre. La plupart de ces symptômes sont associés à une infection par Helicobacter pylori.

Le dysfonctionnement de l’estomac vient généralement d’une infection de bactéries communes causées par des aliments indigestes et des boissons nuisibles.

H. pylori se distingue des autres bactéries car il vient de l’estomac. On estime que 20% des personnes âgées de moins de 40 ans et 50% des surpassant les 60 ans sont infectées par la bactérie H. pylori.

l’infection par H. pylori augmente la production d’espèces réactives d’oxygène, ce qui entraîne un stress oxydatif sur la paroi de l’estomac et le gonflement de celui-ci.

Dans une étude pilote réalisée sur dix participants avec une infection au H. pylori, il a été observé que la prise de l’astaxanthine a connu un fort soulagement des symptômes de leurs problèmes d’estomac comme les brûlures d’estomac. Ce résultat positif a été confirmé par une étude scientifique plus importante, en double aveugle.

Dans cette étude, les résultats obtenus dans un groupe de 132 adultes souffrant de dyspepsie auxquels on a administré différentes doses d’astaxanthine (16 mg ou 40 mg) par rapport à d’autres a qui l’on administra un placebo furent comparés.

Ceux qui ont pris l’astaxanthine en des doses plus élevées réduirent les symptômes de brûlures d’estomac de manière significative, en particulier les patients infectés par H. pylori.

Un travail supplémentaire effectué sur des patients souffrant de dyspepsie, confirma les bénéfices de l’astaxanthine (40mg par jour) pour réduire l’inflammation de l’estomac chez les personnes qui ont été testés positives pour l’infection au H. pylori.

Astaxanthine naturelle

Il existent des différences marquées entre l’astaxanthine naturelle et celle synthétique:

La astaxanthine naturelle provient du saumon sauvage et se biosynthétise, organiquement, en microalgues vertes (Haematococcus pluvialis).

Quasiment toutes les études qui démontrent les bénéfices efficaces de l’astaxanthine sur la santé humaine ont été réalisée avec l’astaxanthine naturelle.

L’astaxanthine synthétique est utilisée comme un additifs dans les aliments pour les différents animaux: saumon, crabe, crevettes, poulet et oeufs.

L’astaxanthine synthétique n’est pas destinée à la consommation humaine. Elle est produite chimiquement et vendue sur le marché uniquement pour l’alimentation animale. Au saumon d’élevage, par exemple, on leur administre de l’astaxanthine synthétique pour donner à sa chair la couleur rouge attrayante, sinon, il serait gris pâle et serait peu attrayant pour les consommateurs. Lorsque vous mangez du saumon d’élevage, vous ingérez de l’astaxanthine synthétique, bien que cela par lui-même ne soit pas autorisé en tant que complément alimentaire pour les humains.

L’astaxanthine de la levure Phaffia rhodozyma

L’astaxanthine peut également être obtenue à partir de souches mutantes de levure Phaffia rhodozyma, bien que sa structure chimique soit tout à fait différente de celle de l’astaxanthine naturel. Les fabricants utilisent la lumière ultraviolet, le radiation gamma ou mutagènes chimiques pour produire les mutations.

Qu’est-ce que l’astaxanthine estérifiée?

L’astaxanthine provenant d’animaux marins tels que le krill, les crevettes, les homards et le saumons sauvages, sont presque toujours estérifiée, ce qui signifie qu’elle est combinée avec une ou plusieurs molécules d’acides gras, comme dans l’astaxanthine naturelle à partir de la microalgue Haematococcus, par exemple.

L’astaxanthine de Phaffia rhodozyma et la synthétique ne sont pas estérifié. L’astaxanthine naturelle est toujours combinée avec des acides gras, ce qui produit une molécule d’astaxanthine estérifiée.

L’astaxanthine estérifiée montre une grande stabilité et une meilleure fonction biologique que les non estérifiées (synthétique et Phaffia astaxanthine) appelées «libres».

sources d'astaxanthine

Sources de l’astaxanthine

L’astaxanthine naturelle est également disponible en tant que complément alimentaire et est aussi contenue dans certains aliments et compléments alimentaires tels que l’huile de krill et l’huile de saumon. Certains fabricants ajoutent de l’astaxanthine à l’huile de poisson pour augmenter ses propriétés antioxydantes.

L’astaxanthine dans les aliments

L’astaxanthine est un super antioxydant qui se trouve dans la composition de certains aliments, y compris, notamment:

  • La crevette
  • Les crabes
  • La truite
  • Les poissons rouges
  • Le saumon
  • Le caviar
  • Les carottes
  • Le poivron rouge
  • Les légumes et les fruits rouge

Le saumon rouge Sockeye a la plus grande quantité d’astaxanthine de toutes les espèces de saumon, à savoir 30-58 mg par kilogramme.

Le saumon blanc contient la quantité de 9-29 mg par kilogramme.

Le saumon sauvage qui se mange habituellement contient jusqu’à 20mg d’astaxanthine par kilogramme. Cependant il est à noter que pour fournir à l’organisme environ 3,3 mg d’astaxanthine, il faudrait manger environ 165 grammes de saumon par jour.

L’astaxanthine, le super-antioxydant

Lorsqu’une crevette est cuite, elle devient rouge. Cette couleur rouge est l’astaxanthine, un caroténoïde que contient le saumon, les crevettes, le krill et le homard avec un rouge brillant.

La popularité croissante des produits d’astaxanthine en tant que complément alimentaire et anti-âge efficace a été confirmé par des chercheurs très prestigieux, des professionnels de santé et des athlètes professionnels du monde entier.

Mais pourquoi l’astaxanthine est la molécule anti-vieillissement la plus efficace que génère la nature?

Capsules de Coenzyme Q10

L’astaxanthine et son niveau d’ORAC

L’astaxanthine a la valeur la plus élevée d’ORAC (Capacité d’Absorption de Radicaux d’Oxygène). La valeur de super antioxydant de tous les nutriments. La méthode ORAC est utilisée pour mesurer le pouvoir antioxydant contre les radicaux péroxyle, les radicaux hydroxyles, radicaux péroxynitrite, radicaux superoxydes et de l’oxygène singulet.

L’astaxanthine est un antioxydant pure

L’astaxanthine est une molécule antioxydante pure, puisqu’elle n’a pas d’activités pro-oxydantes, lorsqu’elle est soumise a beaucoup de stress causé par des facteurs environnementaux ou des radicaux libres.

L’astaxanthine, la protection intégrale des cellules

L’astaxanthine assure une protection cellulaire unique en raison de sa longue chaîne et de ses groupes polaires terminaux qui recouvrent la structure de la membrane cellulaire d’une double couche et protègent efficacement, les cellules contre le stress oxydatif.

L’astaxanthine peut neutraliser les radicaux libres de la membrane cellulaire, à la fois dans l’eau et dans d’autres zones solubles dans la graisse.

C’est la grande différence par rapport à d’autres anti-oxydants, qui agissent uniquement à l’intérieure (tels que la vitamine E et le bêta-carotène) ou à l’exterieur (comme la vitamine C) de la membrane cellulaire.

L’astaxanthine, une excellente protection de la mitochondrie

L’astaxanthine fournit une protection exceptionnelle à la mitochondrie. Les recherches ont montré que l’astaxanthine a une efficacité contre la péroxidation lipidique dans les mitochondries 1.000 fois plus importante que la vitamine E.

L’astaxanthine protection antioxydante endogène pour éviter la dégradation prématurée

L’astaxanthine réduit les dommages de l’ADN et la mort cellulaire prématurée, causée par l’oxydation réactive dans le plasma sanguin. L’astaxanthine traverse la barrière hémato-rétinienne du cerveau, elle a des effets neuroprotecteurs et réduit la fatigue oculaire.

L’astaxanthine est un anti-inflammatoire efficace. Plusieurs études in vitro et in-vivo montre que l’astaxanthine supprime graduellement la translocation nucléaire de NFkB , réaction inflammatoire, qui est la raison principale pour la majorité des maladies dégénératives.

L’astaxanthine a une puissante activité antioxydante

Les composés réactifs maximaux appelées radicaux libres se trouvent dans la pollution environnementale, la fumée de cigarette, la lumière solaire ultraviolet (UV) et la graisse.

Les radicaux libres peuvent se présenter comme un sous-produit des deux opérations nécessaires à l’organisme, telles que l’inhalation d’oxygène et la combustion d’aliments pour produire de l’énergie.

Si ces radicaux libres ne sont pas contrôlés, ils peuvent endommager les cellules saines du corps.

Astaxanthine comme antivieillissement

Heureusement, le corps dispose d’un système sophistiqué pour lutter contre les radicaux libres. En fait, tous les organismes vivants ont besoin de ces systèmes pour lutter contre le processus naturel d’oxydation.

Les antioxydants neutralisent les radicaux libres dangereux avant qu’ils aient une chance d’endommager les protéines, les graisses et le matériel génétique des cellules, car, au fil du temps, ils contribuent au vieillissement et sont à l’origine de nombreuses maladies telles que le cancer, les maladies du coeur, la déficience cognitive et le diabète.

L’oxygène singulet est une forme très hautement réactive d’oxygène, qui, si elle ne contient pas d’astaxanthine ou autre antioxydant, peut endommager les lipides, les protéines et l’ADN de l’organisme.

L’astaxanthine est un caroténoïde

L’astaxanthine et autres caroténoïdes sont sacrifiés pour protéger les cellules du corps. Les algues diverses, les levures et les bacilles qui produisent l’astaxanthine, tirer parti de leurs propriétés antioxydantes pour protéger contre les rayons du soleil.

Fruits de mer tels que le krill, consommer ces divers micro-organismes, absroviendo astaxanthine dans leur corps et de l’utiliser pour la protection contre le soleil et le stress.

Les personnes qui consomment de l’astaxanthine, bénéficient également d’une protection antioxydante efficace.

Les caroténoïdes tels que l’astaxanthine, enregistrent l’énergie émise par l’oxygène singulet, ce qui signifie que le caroténoïde décomposé, mais empêche les cellules restantes autour endommagées.

Protège contre la lumière et le stress.

Les personnes qui consomment de l’astaxanthine, bénéficient également d’une protection antioxydante efficace.

Une autre façon dans laquelle l’astaxanthine et d’autres caroténoïdes protègent contre les radicaux libres est le mode dans lequel se désactive la réaction en chaîne de la production de radicaux libres, à cause duquel parfois un radical libre qui interagit avec les acides polyinsaturé, qui se produit souvent dans les membranes cellulaires)

Ainsi, l’astaxanthine est un antioxydants particulièrement utile pour protéger la santé des phospholipides dans les membranes cellulaires.

Qu’est-ce que l’oxydation?

L’oxydation est un processus naturel chez tous les êtres vivants, indispensable pour vivre.

L’oxydation se produit naturellement dans les cellules à travers les enzymes que nous ingérons par l’alimentation. Le problème se produit lorsque l’oxydation provoque des dommages par les radicaux libres.

Si ce processus n’est pas arrêté les molécules, comme notre ADN, peuvent être endommagées et causer, avec l’âge, des problèmes tels que la dégénérescence maculaire, qui peut conduire à la cécité.

L’oxydation est un processus qui se trouve derrière le vieillissement et la carcinogenèse (le processus par lequel les cellules normales sont transformées en cellules cancéreuses).

Les antioxydants tels que l’astaxanthine, contiennent le potentiel nécessaire pour neutraliser les radicaux libres qui endommagent l’ADN, et qui se produit lorsqu’une molécule dans sa cellule perd un électron.

Ces dommages peuvent être causés par la présence de facteurs environnementaux tels que la pollution, les radiations, les herbicides ou le fait de fumer.

Conclusions

La combinaison des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de l’astaxanthine lui permet de traiter un large éventail de problèmes de santé. L’astaxanthine est le caroténoïde antioxydant le plus puissant lorsqu’il s’agit de l’absorption des radicaux libres, on dit même qu’elle est plus puissante que la vitamine C, plus puissante que le bêta-carotène et la vitamine E.

Il a une structure unique, et travaille sur des aspects très uniques. Par exemple, la plupart des antioxydants sont épuisés après avoir transféré leurs électrons libres. Cependant, l’astaxanthine a un surplus massif, ce qui lui permet de rester  » active  » beaucoup plus longtemps.

En résumé, nous pouvons voir comment, bien que beaucoup d’études sont dans múridos, s’il ya des indications que l’astaxanthine peut être utile chez les personnes qui ont une faible réponse immunitaire ou même des problèmes d’inflammation.

Sources

  1. Olson, J.A. Carotenoids: absorption, transport, and metabolism of carotenoids in humans. Pure Appl. Chem. 2004, 66, 1011–1016.
  2. Miki, W. Biological functions and activities of animal carotenoids. Pure Appl. Chem. 1991, 63 141–146.
  3. Kamath, B.S.; Srikanta, B.M.; Dharmesh, S.M.; Sarada, R.; Ravishankar, G.A. Ulcer preventive and antioxidative properties of astaxanthin from Haematococcus pluvialis. Eur. J. Pharmacol. 2008, 590, 387–395.
  4. Suzuki, Y.; Ohgami, K.; Shiratori, K.; Jin, X.H.; Llieva, I.; Koyama, Y.; Yazawa, K.; Yoshidia, K.; Kase, S.; Ohno, S. Suppressive effects of astaxanthin against rat endotoxin induced uveitis by inhibiting the NF-kB signaling pathway. Exp. Eye Res. 2006, 82, 275–281.
  5. Uchiyama, K.; Naito, Y.; Hasegawa, G.; Nakamura, N.; Takahashi, J.; Yoshikawa, T. Astaxanthin protects β-cells against glucose toxicity in diabetic db/db mice. Redox Rep. 2002, 7, 290–293.
  6. Kim, Y.J.; Kim, Y.A.; Yokozawa, T. Protection against oxidative stress, inflammation, and apoptosis of high glucose- exposed proximal tubular epithelial cells by astaxanthin. J. Agric. Food Chem. 2009, 57, 8793–8797.
  7. Manabe, E.; Handa, O.; Naito, Y.; Mizushima, K.; Akagiri, S.; Adachi, S.; Takagi, T.; Kokura, S.; Maoka, T.; Yoshikawa, T. Astaxanthin protects mesangial cells from hyperglycemia induced oxidative signaling. J. Cell Biochem. 2008, 103, 1925–1937.
  8. Khan, S.K.; Malinski, T.; Mason, R.P.; Kubant, R.; Jacob, R.F.; Fujioka, K.; Denstaedt, S.J.; King, T.J.; Jackson, H.L.; Hieber, A.D.; et al. Novel astaxanthin prodrug (CDX-085) attenuates thrombosis in a mouse model. Thromb. Res. 2010, 126, 299–305.
  9. Park, J.S.; Chyun, J.H.; Kim, Y.K.; Line, L.L.; Chew, B.P. Astaxanthin decreased oxidative stress and inflammation and enhanced immune response in humans. Nutr. Metab. 2010, 7, 1–10
  10. Spiller, G.A.; Dewell, A. Safety of an astaxanthin rich Haemaotoccu pluvialis algal extract: A randomized clinical trial. J. Med. Food 2003, 6, 51–56.
  11. Astaxanthin: Sources, Extraction, Stability, Biological Activities and Its Commercial Applications—A Review Ranga Rao Ambati 1, Siew Moi Phang , Sarada Ravi and Ravishankar Gokare Aswathanarayana

Articles Associés

  • Cliquez ici pour acheter des compléments d’Astaxanthine chez HSN
  • Top Antioxydants
  • Qu'est-ce que le Glutathion?
Estimation Astaxanthine

Réduction de la douleur articulaire - 92%

Amélioration de l'aspect de la peau - 91%

Renforcer les cheveux - 93%

Moins de sensation de fatigue oculaire - 96%

Réduction de la fatigue quotidienne - 96%

Améliore la tension sanguine - 96%

Améliore la sensibilisation à l'insuline - 90%

Réduction de la fréquence des rhumes et des grippes - 91%

93%

Évaluation HSN: 4.65 /5
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez notre HSNBlog?
HSN Newsletter
Imaginez alors les offres de notre magasin

Donnez-nous votre adresse mail, et vous aurez accès aux meilleures promotions pour nos clients


Je veux m’abonner et j’accepte la politique de confidentialité