Avantages du Curcuma et de la Curcumine pour la santé Blog de Fitness, Nutrition, Santé et Sport | HSN Blog
Accueil / Nutrition / Plantes / Curcuma: Propriétés et Avantages, Comment prendre, remèdes naturels…
Curcuma: Propriétés et Avantages, Comment prendre, remèdes naturels…

Curcuma: Propriétés et Avantages, Comment prendre, remèdes naturels…

Le curcuma (Curcuma Longa) est une plante herbacée vivace « rhizomateuse » de la famille du gingembre (en particulier la famille des zingibéracées) et pousse en Indonésie, en Chine, en Inde et dans d’autres régions tropicales.

Qu’est-ce que le Curcuma ?

La partie utilisée est le rhizome, qui est moulu et bouilli pour créer une poudre d’orange qui est communément utilisée comme épice dans le curry, ainsi que pour colorer les aliments comme la moutarde, les cornichons, les fromages et les margarines.

En plus de ses utilisations culinaires, le curcuma possède de nombreuses propriétés médicinales et a été utilisé pendant des siècles pour guérir divers types de maladies qui ont affecté la population. Depuis l’Antiquité, son utilisation principale a été la lutte contre l’inconfort et tout type de problème gastro-intestinal, de la diarrhée, des coliques ou de l’inflammation entre autres maux. Il est également populaire comme antiseptique pour les plaies et les brûlures.

Aussi appelé « L’épice de la vie« . De la famille du gingembre, c’est une plante que l’on trouve principalement dans les pays asiatiques (Chine, Inde, Indonésie et dans certaines zones tropicales). Différents usages culinaires…. Mais ce qui le rend vraiment intéressant, ce sont ses propriétés médicinales, qui sont utilisées depuis des siècles pour traiter diverses maladies.

Propriétés du curcuma

Aujourd’hui, le curcuma suscite un grand intérêt dans le monde entier chez les scientifiques qui ont découvert que le composé du curcuma, appelé curcumine (le phytochimique qui donne cette couleur jaune-brunâtre à la racine) est principalement responsable de ses bienfaits pour la santé.

La curcumine possède de grandes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, et heureusement, de nouvelles recherches émergent qui soutiennent son utilisation dans une variété d’aspects médicaux.

La curcumine ou curcuma prévient l’inflammation au niveau cellulaire et peut donc prévenir de nombreuses maladies chroniques.

Le curcuma protège le système cardiovasculaire. Elle combat également d’autres maladies comme le cancer et les maladies neurodégénératives, comme Alzheimer et Parkinson. La curcumine semble également prometteuse comme traitement potentiel de la sclérose en plaques. Elle protège contre la cataracte et contribue à réparer certains dommages causés par des taux de glycémie élevés, typiques du diabète.

La curcumine peut également être utilisée pour améliorer certains problèmes de santé comme les maladies de peau, le psoriasis ou les blessures. Elle a même montré des résultats prometteurs dans la lutte contre la maladie génétique la plus commune en Europe : la fibrose kystique.

Quelle est la différence entre le curcuma et la curcumine ?

Il faut bien faire la différence entre la racine de curcuma et son composant le plus bénéfique, la curcumine.

Le curcuma est une plante bien connue en Inde. On récolte la racine, on la nettoie, on la sèche, et on la réduit en poudre comme une épice (c’est le curcuma qui donne au curry sa jolie couleur dorée). Cette plante est aussi utilisée à des fins thérapeutiques. On l’emploie traditionnellement contre la plupart des maladies connues, allant de la varicelle jusqu’à une cheville foulée!

L’élément clé de ses bienfaits pour la santé, c’est l’un de ses composants, connu sous le nom de «curcumine». D’un jaune brillant, elle se trouve dans la racine. Le curcuma, tout comme les oranges, est une source importante de Vitamine C.

Cependant, on ne réserve pas l’usage du curcuma à la médecine, de la même façon que l’on ne mange pas des oranges uniquement lorsqu’on est enrhumé ! La curcumine, obtenue à partir de la racine de curcuma, peut être utilisée comme remède naturel pour prévenir le cancer, la maladie d’Alzheimer, l’arthrite et bien d’autres maladies chroniques.

Avantages et Propriétés du Curcuma

Effet antioxydant

Le curcuma est un antioxydantLa curcumine est un puissant antioxydant qui peut aider à protéger les cellules de l’action des radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules instables qui ont au moins un électron non apparié et se nourrissent essentiellement d’électrons de molécules saines pour survivre, ce qui à son tour provoque les dommages oxydatifs connus ou le stress.

En bref, ils sont constamment en quête de se joindre à un autre électron pour se stabiliser, un processus qui peut endommager l’ADN et d’autres parties des cellules humaines. Ces dommages peuvent jouer un rôle dans le développement du cancer et d’autres maladies et accélérer le processus de vieillissement.
Vie saine et curcumine

L’extrait de curcumine est l’une des épices domestiques les plus courantes, mais c’est beaucoup plus que cela. Ces dernières années, il a attiré de plus en plus l’attention des experts médicaux en raison de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Lorsque le corps réagit à une blessure, il y a un certain nombre de changements dus aux radicaux libres. Ces radicaux libres, ou « oxydants », protègent l’organisme contre l’invasion par des agents étrangers, comme les infections.

En détruisant les bactéries oxydantes invasives, nos propres cellules peuvent aussi être endommagées. Ces oxydants comprennent le superoxyde, le peroxyde d’hydrogène, les radicaux hydroxyles et les peroxydes lipidiques.

En détruisant les bactéries oxydantes invasives, nos propres cellules peuvent aussi être endommagées. Ces oxydants comprennent le superoxyde, le peroxyde d’hydrogène, les radicaux hydroxyles et les peroxydes lipidiques.

Avec le temps, notre corps commence à dégénérer parce que nos cellules sont constamment affectées par ces radicaux libres. Des maladies comme l’inflammation chronique ou les maladies cardiaques accélèrent le vieillissement et la croissance de cellules nocives, ce qui peut mener au cancer.

Des études montrent que la curcumine peut inhiber ce processus ou même l’inverser en détruisant ou neutralisant les radicaux libres en arrêtant leur réaction oxydative en chaîne.

Des recherches menées en 1995 ont montré qu’un régime comprenant du curcuma peut réduire le stress oxydatif. Des chercheurs indiens ont découvert que la curcumine inhibe la peroxydation des lipides, des radicaux superoxyde et hydroxyle.

Il existe des études plus récentes sur le sujet. Dans la première, les chercheurs ont découvert que les cellules endothéliales de l’aorte bovine présentaient « une résistance accrue aux cellules qui causent des dommages oxydatifs » lorsqu’elles étaient exposées à la curcumine pendant de longues périodes.

Dans l’autre étude, les médecins ont découvert que la curcumine supprime le stress oxydatif induit par le trichloroéthylène dans le foie de souris. Les chercheurs ont conclu que les avantages de la curcumine sont basés sur sa capacité à bloquer une augmentation de la quantité de peroxysome dans les cellules, une substance qui influence l’utilisation de l’oxygène dans les cellules des ongles.

Pour d’autres maladies

La curcumine a fait l’objet de nombreuses études démontrant son efficacité dans la lutte contre les cellules cancéreuses. Selon une étude publiée en 2008 dans la revue « Cancer Letters », la curcumine s’est révélée efficace dans la lutte contre différents types de cancer.

Le rapport, rédigé par des chercheurs du MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas, explique que la curcumine perturbe les voies de signalisation cellulaire et interfère avec la capacité des cellules cancéreuses à se développer, à se multiplier, à survivre et à envahir les tissus sains. La curcumine stimule également l’apoptose ou la mort des cellules cancéreuses.

Un numéro de mai 2010 de la « Cancer Research » rapporte que des chercheurs mettent au point des moyens d’injecter de la curcumine dans les tissus pour assurer une libération constante et soutenue de cette substance, ce qui la rendra encore plus efficace dans la lutte contre le cancer et son traitement.

Les chercheurs font généralement tout leur possible pour éviter l’exagération dans la description de leurs objets d’étude, mais les propriétés surprenantes de la curcumine permettent aux scientifiques les plus prudents de faire « voler les cloches » au point qu’une équipe qui a étudié ses propriétés a même déclaré « Le curcuma semble posséder toutes les caractéristiques souhaitables pour un médicament à usage multiple développé en laboratoire ».

Pour prévenir

Certains chercheurs se sont concentrés sur ses bienfaits prometteurs contre le cancer. « La curcumine est devenue l’un des agents chimiopréventifs les plus efficaces contre le cancer « , ont déclaré des chercheurs indiens l’an dernier. « Ses effets biologiques vont de l’effet anti-inflammatoire et antioxydant pour l’inhibition de l’angiogenèse à ses activités anti-tumorales spécifiques.

Curcumine de HSNessentials

Mais les médicaments anticancéreux affaiblissent souvent le système immunitaire. Ce n’est pas le cas du curcuma, qui agit comme un  » restaurateur du système immunitaire « . C’est pourquoi il n’est pas surprenant que l’un des aspects les plus étudiés de la curcumine soit axé sur ses bienfaits et mécanismes spécifiques dans la lutte, prévention et traitement du cancer.

Dans « Cancer Letters« , des chercheurs américains ont récemment observé :  » Des études cliniques portant sur divers cancers cellulaires, notamment le cancer du sein, du col de l’utérus, du côlon, de l’estomac, du foie, la leucémie, les cellules cancéreuses de la cavité orale, du pancréas, des ovaires et de la prostate, ont constamment montré que la curcumine, dans les études cliniques animales, a un effet sur la lutte contre le cancer.

D’autres chercheurs ont dit :  » l’apparition du cancer se compose de trois stades étroitement liés : l’apparition, le développement et le progrès. Il a été démontré que la curcumine a des effets anti-inflammatoires, antioxydants et antitumoraux utiles contre le cancer à ces trois stades ».

La curcumine et ses mécanismes spécifiques dans la lutte contre le cancer

Au milieu de l’année 2007, des scientifiques de l’Université de l’Alabama, à Birmingham, ont publié un rapport dans la revue « Cancer Research » dans lequel il est révélé que le curcuma est un des autres médicaments qui agit efficacement contre le cancer.

Des chercheurs ont exposé des cellules cancéreuses de la prostate à différentes concentrations de curcumine en laboratoire. Le résultat est le suivant :

  • La curcumine réduit la production d’une protéine appelée MDM2, qui est associée à la formation de tumeurs malignes.
  • En même temps, la curcumine influence les cellules pour produire de nouvelles protéines qui luttent contre la mort cellulaire programmée (ou apoptose). La relation défectueuse du NF-kB, un déclencheur de l’inflammation, pourrait être impliquée dans la génération du MDM2 et a été proposée comme un nouveau défi pour le traitement du cancer chez l’homme. Pour tester les effets de la curcumine dans un modèle vivant, des chercheurs ont implanté des cellules de cancer de la prostate chez des souris, qui ont ensuite développé des tumeurs.
  • Pour l’étude, pendant quatre semaines et cinq jours par semaine, les souris ont reçu soit de la curcumine, soit un placebo.
  • Les souris ayant reçu de la curcumine ont ensuite été divisées en trois groupes.
  • Un groupe n’a reçu que de la curcumine, le second groupe a également reçu de la gemcitabine, un médicament de chimiothérapie.
  • Le dernier groupe a reçu de la curcumine et une radiothérapie.
  • Les chercheurs ont conclu que  » la curcumine inhibait la croissance des greffes de cancer de la prostate et améliorait les effets anticancéreux de la gemcitabine et de la radiothérapie.
  • Les tumeurs ont réduit l’augmentation du MDM2 « .
Cette supression ou diminution du MDM2 a été établie comme un mécanisme nouveau par lequel le curcuma exerce son activité anti-cancer.

La régulation à la baisse du MDM2 par le curcuma « pourrait être décisive pour son effet chimiopréventeur et chimiothérapeutique », ont conclu les chercheurs.

A cet égard, des études épidémiologiques montrent que le nombre de cas de cancer de la prostate chez les hommes en Inde est l’un des plus faibles au monde.

  • Une étude récente estime que le taux annuel de cancer de la prostate en Inde se situe entre 5,0% et 9,1% par an.
  • En revanche, le cancer de la prostate chez les hommes blancs aux États-Unis est 110,4% plus élevé par an que chez les hommes en Inde. Et le pourcentage est encore plus élevé chez les Afro-Américains.

Ce n’est peut-être pas un hasard si la consommation constante de curcuma, par le biais du curry, chez les hommes indiens est l’une des plus élevées au monde. La population indienne consomme en moyenne 2 à 2,5 g/jour de curcuma, ce qui lui donne 60 à 200 mg de curcumine par jour.

La curcumine et le cancer de pancréas

Il a également été démontré que la curcumine améliore l’efficacité de la gemcitabine dans la chimiothérapie du traitement du cancer du pancréas. Bien que la gemcitabine soit, pour le moment, le meilleur traitement pour ce type de cancer agressif, elle perd souvent son efficacité parce que les cellules cancéreuses sont résistantes à ce médicament.

Avantages du curcuma

Récemment, des chercheurs de l’Université du Texas Cancer Center, M.D. Anderson Cancer Center, ont montré que la curcumine appliquée dans les cellules cancéreuses pancréatiques en culture, et dans des modèles animaux, combat cette résistance au médicament gemcitabine.

« Dans l’ensemble, nos résultats montrent que la curcumine augmente l’effet de la gemcitabine dans sa lutte contre le cancer du pancréas en inhibant la prolifération des métastases « , ont conclu les chercheurs.

Curcumine pour le cancer de colon et de sein

L’effet de la curcumine contre le cancer colorectal a attiré beaucoup d’attention, surtout parce que la biodisponibilité de la curcumine dans ce cas représentait un problème mineur, puisque l’intestin peut absorber la curcumine et la transporter dans le tube digestif.

Son excellente tolérance et son innocuité ont été confirmées dans cinq études cliniques de phase I sur le cancer colorectal et dans des études de phase II sur des patients atteints de cancer colorectal.

Des chercheurs britanniques ont récemment montré que la curcumine prévient la propagation de divers types de cancer colorectal et augmente l’efficacité des médicaments de chimiothérapie comme l’oxaliplatine.

Le rôle potentiel de la curcumine dans la lutte contre le cancer du sein devrait également être souligné.

  • Des chercheurs italiens ont récemment rapporté que la curcumine agit efficacement contre un type commun de cellules cancéreuses du sein et une lignée cellulaire mutante, résistante aux médicaments de chimiothérapie conventionnels.
  • « Grâce à l’analyse des effets sur la prolifération cellulaire, le cycle cellulaire et la mort cellulaire, l’activité antitumorale de la curcumine augmente le pouvoir des médicaments contre le cancer du sein « , ont déclaré les chercheurs.

Cette efficacité s’applique également à un type de cellule leucémique résistant à plusieurs médicaments.

Des recherches menées par des scientifiques italiens montrent que la curcumine est capable d’adapter ses propriétés anticancéreuses en fonction des besoins.

La curcumine et ses dérivés modifient ses effets en fonction de différents schémas et gènes existants, modifiant le pouvoir des médicaments pour les rendre plus efficaces, comme dans le cas du cancer du sein. Les structures et les propriétés de la curcumine peuvent clairement devenir les bases du développement de médicaments contre le cancer.

Propriétés Anti-inflammatoires

La curcumine aussi contient des propriétés anti-inflammatoires à travers la stimulation des glandes suprarénales pour produire des hormones anti-inflammatoires à travers la réduction des niveaux d‘histamine.

Propriétés anti-inflammatoires

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, la curcumine est également devenue populaire chez les personnes souffrant de douleurs articulaires et d’arthrite. Pour tous ceux d’entre nous qui pratiquons un sport, elle peut aussi être un bon allié, car elle nous aide à maintenir nos articulations en parfait état en les empêchant de s’enflammer.

Protection efficace pour le système nerveux

Curcumine pour le système nerveux

Les chercheurs ont trouvé de nombreux bienfaits de la curcumine dans une longue liste de dommages neurologiques.

« La curcumine a au moins 10 effets neuroprotecteurs connus et beaucoup d’entre eux peuvent être observés chez des sujets vivants », comme l’ont récemment déclaré des scientifiques américains dans « Advances in Medicine and Experimental Biology. A quoi ils ajoutent :

« Le complément alimentaire curcumine est un candidat idéal pour la prévention ou le traitement des maladies neurodégénératives graves associées à l’âge, telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et l’accident vasculaire cérébral. »

Ces scientifiques ne sont pas les seuls à évaluer le potentiel de la curcumine à protéger contre des maladies aussi redoutées que la maladie d’Alzheimer. De nombreux chercheurs ont examiné les effets protecteurs de la curcumine sur le cerveau.

  • Par exemple, des scientifiques chinois ont signalé au début de 2007 que la curcumine protège le cerveau des animaux de laboratoire contre un type de lésion qui suit souvent un AVC.
  • On sait que l’ischémie et les lésions de perfusion des tissus cérébraux résultent de déficits de la barrière hémato-encéphalique associés à des lésions cérébrovasculaires.
  • Une seule injection de curcumine réduit considérablement les lésions d’ischémie/reperfusion, les dommages neurologiques et la mort chez les animaux ayant subi un AVC induit expérimentalement.

De plus, les scientifiques ont également rapporté que la curcumine protège les tissus du cerveau contre le stress oxydatif en augmentant la production de l’enzyme oxygenase-1 (HO-1). « Dans le système nerveux central, écrivent les chercheurs, l’HO-1 agit comme une protection fondamentale des neurones en les protégeant du stress oxydatif.

Les traumatismes crâniens sont également à l’origine du stress oxydatif, qui affecte souvent la perception, et de la « plasticité synaptique », qui joue un rôle vital dans un apprentissage et une mémoire sains.

Par le biais d’essais expérimentaux sur des animaux, des chercheurs américains ont démontré que : « La prise d’un supplément alimentaire de curcumine réduit considérablement les dommages oxydatifs et agit contre les troubles cognitifs causés par un traumatisme cérébral.

La curcumine prévient la démence et l’usure cognitive

Même sans des lesions ou des dommages, la perte de la fonction cognitive est une caractéristique du vieillissement. La perte de memoire commence d’habitude à partir des 50 ans, et s’estimé que presque la moitie des personnes de plus de 80 ans souffrent d’un type de démence.

Doutant que la curcumine puisse protéger le cerveau contre les troubles cognitifs, des scientifiques asiatiques ont mené une étude épidémiologique sur la consommation de curry et les fonctions cognitives chez les personnes âgées.

  • Ils ont constaté que les hommes et les femmes qui consommaient du curry (qui contient du curcuma)  » parfois « ,  » souvent  » ou  » très souvent  » obtenaient de meilleurs résultats aux tests de dépistage de l’état mental que ceux qui ne mangeaient pas de curry  » jamais ou presque jamais « .
Curcumine pour L'Alzheimer

Les chercheurs décrivent ces résultats comme  » des preuves prometteuses de la performance cognitive de la consommation de curry chez les personnes âgées asiatiques non démentes « .

La curcumine protège contre la maladie d’Alzheimer

La curcumine peut protéger contre la maladie d’Alzheimer, la cause la plus courante de démence.

La maladie d’Alzheimer se caractérise par l’accumulation irrégulière de protéines bêta-amyloïdes. Habituellement, les cellules immunitaires, appelées macrophages, identifient ces protéines endommagées et les détruisent. Mais, pour des raisons inconnues, les macrophages ne peuvent pas remplir cette fonction importante dans la maladie d’Alzheimer.

Grâce à des études animales sur la maladie d’Alzheimer, les scientifiques ont démontré que la curcumine peut améliorer l’élimination de la bêta-amyloïde en réduisant les fibrilles, qui sont également liées à la maladie d’Alzheimer.

La capacité de la curcimine pour franchir la barrière hématoencéphalique et se lier directement aux plaques pourrait être important pour son activité anti-amyloïde.

Des chercheurs de Los Angeles ont testé les effets anti-amyloïdes chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. La destruction des bêta-amyloïdes par les macrophages a augmenté de façon significative chez la moitié d’entre eux, qui ont reçu de la curcumine. Les chercheurs ont conclu que ce changement dans le système immunitaire par la curcumine  » peut être dû à la suppression du bêta-amyloïde accumulé dans le cerveau chez les patients Alzheimer ».

Ces données semblent indiquer que la curcumine peut protéger le cerveau avant l’apparition de la maladie d’Alzheimer et peut-être aider à son traitement une fois la maladie apparue.

Le curcuma comme nootrope

Il a également été démontré que la curcumine possède des propriétés nootropes (ce qui signifie qu’elle peut aider au fonctionnement du cerveau) en protégeant les neurones et en facilitant la transmission des signaux par les synapses.

Propriétés nootropes

Cet avantage de la curcumine permet d’espérer qu’à l’avenir, elle contribuera à prévenir la maladie d’Alzheimer et d’autres troubles cognitifs liés à l’âge.

Propriétés Angi-coagulants

Un autre des grands avantages de la curcumine est sa capacité d’aider à diluer le sang et à réduire l’oxydation de la plaque dans les parois des artères.

Propriétés cardiovasculaires du curcuma

Cette propriété rend la curcumine bénéfique pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou d’hypercholestérolémie, car elle peut aider à protéger contre les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

L’oxydation du LDL, le « mauvais » cholestérol, joue un rôle important dans le développement de l’athérosclérose. Sur la base de ces connaissances, des chercheurs médicaux ont étudié les effets de la curcumine sur les taux d’oxydation des lipides LDL et plasmatiques.

Dans une étude sur l’alimentation menée par des médecins en Espagne, 18 cobayes ont été soumis à une alimentation riche en cholestérol. Les cobayes ont été divisés en trois groupes. Le premier groupe a reçu 1,6 mg de curcumine par kilogramme de poids corporel, le deuxième groupe a reçu 3,2 mg et le troisième groupe a été laissé comme groupe témoin.

Après sept semaines, les chercheurs ont découvert que le groupe qui avait reçu les doses les plus élevées de curcumine réduisait la susceptibilité à l’oxydation des LDL et à la peroxydation des lipides, et qu’il avait un taux de cholestérol plus faible.

Peut améliorer les digestions

Le curcuma est également utilisé en cuisine pour aider à améliorer la digestion et peut également aider à réduire les gaz et les ballonnements. Le curcuma peut également stimuler la production de bile dans le foie et aider l’organisme à digérer les graisses.

Digestion

Il ne faut pas oublier que le curcuma peut être un bon allié pour les diabétiques, car il est également efficace pour réduire la glycémie. Le curcuma a un pouvoir expectorant élevé qui lui permet de soulager les poumons pendant un rhume, tout en aidant à éliminer le mucus bronchique et à dégager les voies respiratoires. Théoriquement, le curcuma peut aussi être un bon allié contre les brûlures et des affections telles que le psoriasis, les champignons, etc.

Curcumine et maladies des yeux

Le curcuma et son importance dans les maladies oculaires

Le curcuma est bien plus qu’une simple épice de cuisine.

La curcumine, substance qui lui donne sa couleur jaunâtre, est incluse dans le traitement de certaines maladies et troubles oculaires.

L’une d’elles est l’uvéite antérieure chronique, une maladie inflammatoire de la couche vasculaire de l’œil, en particulier de la zone entourant l’iris.

Dans une petite étude sur la curcumine menée chez 32 patients atteints d’uvéite antérieure chronique, la curcumine a été administrée par voie orale et les sujets ont été répartis en deux groupes

  • Le premier groupe n’a reçu que de la curcumine, tandis que le second groupe a reçu une combinaison de curcumine et un traitement antituberculeux.
  • Étonnamment, les patients traités exclusivement à la curcumine ont connu une amélioration de 86 % supérieure à celle des patients ayant reçu un traitement combiné.

Les chercheurs ont conclu que la curcumine est aussi efficace que les corticostéroïdes, le traitement standard actuel de l’uvéite antérieure chronique, ajoutant que  » l’absence d’effets secondaires de la curcumine est son principal avantage sur les corticostéroïdes.

Des recherches similaires sur des rats et des cobayes ont montré que la curcumine, même en très faibles quantités, avait de bons résultats sur cette maladie. Dans la même étude, on a découvert pour la première fois que ce type de cataracte est lié à la mort cellulaire planifiée (apoptose) des cellules épithéliales et que la curcumine peut réduire ces effets.

Dans l’une des premières études sur la curcumine liée au traitement de la cataracte, les chercheurs ont nourri deux groupes de rats pendant 14 jours avec un régime contenant de l’huile de maïs ou une combinaison de curcumine et d’huile de maïs.

La présence de peroxydation lipidique a ensuite été examinée. Les chercheurs ont constaté que  » les rats traités à la curcumine présentaient une meilleure résistance à la maladie que le groupe témoin qui n’avait pas reçu de curcumine.

La curcumine accélère la cicatrisation des plaies

La cicatrisation peut s’accélérer avec la curcumine.

Une expérience comparant deux groupes de rats et de cobayes non traités et traités à la curcumine a montré une « cicatrisation rapide » chez des animaux ayant reçu de la curcumine.

Curcumine pour les plaies

Après la plaie, les biopsies ont montré un nouveau développement des cellules épidermiques, une migration accrue d’autres cellules, des myofibroblastes, des fibroblastes et des macrophages de la plaie et une croissance nouvelle et développée des vaisseaux sanguins.

À la suite de cette étude, les chercheurs ont obtenu des résultats similaires chez des rongeurs diabétiques dont l’ouïe était limitée et qui étaient traités à la curcumine.

Les chercheurs ont observé une augmentation de la formation des vaisseaux sanguins, une amélioration des cellules des plaies et une augmentation des quantités de collagène, de fibres, d’os et de cartilage dans le tissu conjonctif.

Comment prendre le Curcuma?

Les compléments de curcuma ont des doses autour de 400mg et sont a prendre entre 2 ou 3 fois par jour au cours des repas. Si le complément apporte 1000mg d’extrait de curcuma, alors vous devez prendre seulement une fois par jour.

Les compléments que grande qualité ont 95% de curcumine standardisé. Cela signifie que le 95% du complément de la curcuma est la curcumine.

Considérations

Il est important de consulter votre médecin avant d’ajouter un supplément de curcuma à votre régime alimentaire, surtout si vous êtes enceinte, allaitez ou prenez des médicaments sur ordonnance, car ils peuvent interagir avec le curcuma. Ne prenez pas de curcuma si vous avez des calculs rénaux ou une obstruction du canal biliaire. Le curcuma peut ralentir la coagulation du sang.

Articles Associés

Le curcuma (Curcuma Longa) est une plante herbacée vivace "rhizomateuse" de la famille du gingembre (en particulier la famille des zingibéracées) et pousse en Indonésie, en Chine, en Inde et dans d'autres régions tropicales. Qu'est-ce que le Curcuma ? La partie utilisée est le rhizome, qui est moulu et bouilli pour créer une poudre d'orange qui est communément utilisée comme épice dans le curry, ainsi que pour colorer les aliments comme la moutarde, les cornichons, les fromages et les margarines. En plus de ses utilisations culinaires, le curcuma possède de nombreuses propriétés médicinales et a été utilisé pendant des siècles…
Estimation Curcumine

Pouvoir Antioxydant - 100%

Comme anti-cancérigène - 100%

Effet Nootrope - 100%

Prix - 99%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Voir Aussi
Avantages de la farine d'avoine
Farine d’Avoine: Propriétés, types et comment l’utiliser

Sommaire1 Farine d’Avoine: Propriétés et Avantages2 Types de Farine D’Avoine3 Selon l’origine/la fabrication de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez notre HSNBlog?
HSN Newsletter
Imaginez alors les offres de notre magasin

Donnez-nous votre adresse mail, et vous aurez accès aux meilleures promotions pour nos clients


Je veux m’abonner et j’accepte la politique de confidentialité