Pissenlit - Voici ses nombreuses contributions à l'organisme Blog de Fitness, Nutrition, Santé et Sport | HSN Blog
Accueil / Nutrition / Plantes / Pissenlit – Voici ses nombreuses contributions à l’organisme
Pissenlit – Voici ses nombreuses contributions à l’organisme

Pissenlit – Voici ses nombreuses contributions à l’organisme

Le pissenlit est une plante herbacée dont les racines et les feuilles sont utilisées depuis des siècles comme médicament pour les troubles digestifs.

Qu’est-ce que le pissenlit?

L’espèce végétale Taraxacum officinale, est aussi connue comme dandelion, et entre autres, pissenlit, qui est le nom que nous allons utiliser pour cet article.

Nous parlons d’une espèce qui fait partie de la famille des Asteraceae, l’une des plantes que plus de prestations possède au domaine des remèdes thérapeutiques naturels ce qui lui donne une place d’honneur dans notre site.

Si on devait résumer l’interminable liste d’avantages qui sont autour du pissenlit, on pourrait les synthétiser en deux aspects.

  • Son ubiquité, car le pissenlit peut se trouver partout.
  • La grande quantité de problèmes de santé qui aide à traiter.

Une petite classe de botanique et du Pissenlit, comment le trouver?

Taraxacum officinale, qui est souvent considéré comme une mauvaise herbe, est une plante herbacée (c’est-à-dire, de tige flexible, même si vraiment c’est une fausse tige), de cycle annuelle et qui est de taille plutôt réduite.

Il pousse spontanément souvent dans des terrains humides, et il fait partie du paysage conventionnel de jardins urbains, fosses de chemins et routes et même de temps en temps entre les fentes de construction en pierre.

Dent de lion est un nom aussi très souvent utilisé. Ce nom semble provenir de l’aspect de ses feuilles, qui semblent à des dents acérées. Mais la vérité est qu’il existe une large variété dans l’aspect, selon l’endroit et le climat.

Ses fleurs si voyantes poussent dans les parties les plus éloignées de ses fausses tiges dotées de feuilles qui se disposent de façon alterne sans pétiole (la « queue » si caractéristique). Elles se caractérisent par sa couleur jaunâtre et d’être hermaphrodites, et comme elles font partie de la famille botanique des Asteraceaes, se ferment à la tombé de la nuit, dans les jours pluvieux ou de faible lumière.

Pissenlit ouvert

Sa corolle, c’est-à-dire, la partie plus chromatique des fleures, se compose de cinq pétales liés. Ils suivent un cycle alternant de fermeture et aperture qui termine dans une fermeture définitive qui permet que quelques jours plus tard, évoluent à la phase de fruit (nommée cypsela) dont l’anatomie lui permet d’être en disposition de lâcher les semences par l’action du vent, permettant son expansion et la pousse de nouvelles plantes. Il en a qui décrit ces fruits comme des fruits secs avec aspect ailé, recouverts par des petits poils de texture soyeuse qui rendent plus facile cette dispersion par le vent.

Temps de récolte

Si on parle de quelles sont les pratiques qui doivent se suivre pour bien profiter des vertus et avantages médicaux du pissenlit, nous pouvons dire que le printemps tardif est le moment idéal pour la récolte des feuilles tendres face à la consommation en cru (dont on parlera plus clairement en d’autres chapitres).

C’est important de savoir que sa conservation postérieure a besoin d’une conservation hermétique pour empêcher la contamination par poudre de l’environnement.

En ce qui concerne aux racines, elles peuvent se récolter à deux moments de l’année, selon l’objectif que l’on cherche:

  • En coïncidant avec l’essor de la floraison, généralement entre mai et juin ; sous cette recommandation se trouve la caractéristique de contenir une abondance plus grande en latex.
  • En automne, si nous cherchons la richesse du polysaccharide inuline, car la racine récoltée en cette époque contient un 40 % en contraste à sa composition au printemps qui se réduit au 2 %. L’inuline possède des avantages et des propriétés naturelles pour la santé.

Semence pissenlit

Les origines du Pissenlit?

La protohistoire de cette plante il faut la chercher dans ce qui aujourd’hui est la Grèce, s’étendant de façon spontanée par tout l’hémisphère nord.

La découverte est attribuée à des médecins arabiques du siècle X (selon figure dans les écritures du polyvalent sage Avicena) et le mérite d’être les premiers en détecter deux de ses propriétés plus reconnues de nous jours, la diurétique et la cholérétique (stimulant de la production de bile).

Il faudra attendre six siècles pour progresser dans les connaissances du pissenlit comme remède polyvalent, grâce au médecin et botanique Leonart Duch, qui commençât à le prescrire à ses patients en tant de cholagogue (stimulant de la libération de bile pour rendre plus facile la digestion des graisses), astringent, analgésique stomacale et régulateur du cycle menstruel.

Utilisation plus proche dans l’histoire

La médecine traditionnelle bientôt commença a connaître les vertus de ce remède naturel. Pas en vain, pendant des siècles il a été partie du catalogue de remèdes préventifs de maladies, principalement en ce qui concerne au secteur hépatique, purificateur organique par son élevé effet diurétique et frein aux verrues par l’action de sa sève.

Dans les 1940, le Dr. Henri Leclerc signalât les progrès réussis dans le contrôle de certains problèmes dermatologiques, comme des eczémas, des éruptions et dermatite en utilisant les infusions de pissenlit. Ces effets se montraient plus clairement au cas de que les patients, qui souffraient appariement des problèmes cutanés seulement, souffraient d’un certain degré d’insuffisance hépatique, ce qui comme fut découvert était du au lien étroit entre l’intégrité de la peau et le fonctionnement du foie.

Pissenlit fermé

Propriétés du pissenlit

Voyons un bref résumé du type de substances organiques e inorganiques qui ont des importantes fonctions dans l’entretien et la réparation de tissus et organes.

Les organes souterrains de la plante contiennent :

  • Grande quantité de polysaccharides, qui appartiennent aux groupes connus comme glycanes et mannanes, mais spécialement l’inuline, un composant très intéressant qui a la condition d’oligosaccharide probiotique  (stimulant de la croissance des bactéries intestinales avantageuses pour la santé) et de fibre soluble.
  • Choline, une substance très fréquemment incluse dans le groupe des vitamines B qui réalise une tâche importante dans la protection du foie, aidant à sa détoxication par tout type de déchets.
  • Triterpènes (composés organiques liés à l’isoprène, un carbohydrate à chaîne courte dérivé du latex parmi lesquels se démarquent le taraxastérol, le taraxérol, le taraxol, la bêta-amyrine, le stigmastérol et la bêta-sitostérol.
  • Composants plus résiduels, comme l’acide caféique, les résines, les pectines et les mucilages.

Parties vertes du pissenlit

Sa richesse en flavonoïdes (lutéine et zéaxanthine), coumarines (comme la cichorine et l’esculine), des caroténoïdes (dont l’abondance rivalise avec celle de la carotte), vitamines A, C  et D, thiamine et acide nicotinique (appartenant les deux au complexe vitaminique B) et minéraux, avec spécial abondance de potassium (5%), est remarquable, mais étant aussi présents en quantités significatives le fer, le phosphore, le cuivre et le magnésium.

Pissenlit

Racines et feuilles de la plante

Finalement, les racines et les feuilles partagent la présence de deux composants qui leur donne une saveur amère, nommés taraxacine et taraxacérine, qui font que cette plante soit accompagnée d’une caractéristique externe à ses propriétés médicales, mais d’intéressant intérêt alimentaire : sa capacité comme stimulant de l’appétit et améliorateur des digestion .

Avantages du pissenlit

Sans doute, en son ensemble, les plantes médicales sont une alternative imbattable quand on cherche des traitements et des remèdes naturels pour combattre des maladies, car ses effets secondaires sont faibles et elles sont idéales pour les personnes qui ne veulent pas introduire des substances de synthèse dans son organisme, soit par conséquence de réactions allergiques, ou par peur à une surcharge en raison des possibles sources de toxicité.

La meilleure façon de parler objectivement du large éventail de fonctions biologiques avantageuses liées au pissenlit et de faire allusion à deux institutions officielles du domaine pharmacologique, valables à effets classificatoires de cette plante :

  • European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) : conseille la racine de pissenlit pour normaliser la fonction hépatique et la production d’acides et sels biliaires, comme agent pour la stimulation de la fonction rénale et pour éviter les dyspepsies ou mauvaises digestions.
  • Agence Européenne de Médicaments et Produits Sanitaires (AEMPS) et son homologue européenne Agence Européenne de Médicaments : Elles cataloguent le pissenlit comme « médicament d’utilisation traditionnelle indiqué pour des troubles digestifs bénins tels comme la sensation de plénitude abdominale, flatulence et digestion lente » et pour « augmenter la quantité d’urine et nettoyer les voies urinaires et les reins ».

Organe qui a le plus d’avantages avec le pissenlit

C’est évident donc que si un organe peut se nommer comme le principal bénéficié par les effets et la projection thérapeutique du pissenlit, c’est bien sur le foie, grâce à sa contribution pour éliminer les toxines qui circulent dans le sang qui exercent une forte pression métabolique sur cette viscère, et à rendre plus fluide le transit par les canaux biliaires.

C’est pour cela sa consommation est très conseillée chez les personnes qui doivent stimuler le foie en raison d’être affectés par un syndrome de foie paresseux, ainsi que pour les personnes qui souffrent le connue comme stéatose hépatique (accumulation anormale de matière grasse dans le parenchyme hépatique).

Santé oculaire et pissenlit

Améliore la santé oculaire

Une consommation quotidienne d’au moins, 12 milligrammes des flavonoïdes lutéine et zéaxanthine pour soulager, autant que possible, le développement des cataractes et la dégénération maculaire liée à l’age.

Or, la consommation d’une tasse d’infusion de la racine, surpasse déjà les recommandations qui apportent les avantages que les experts ont fixé pour maintenir la santé de ces organes, ce qui est garanti avec les 15 milligrammes de lutéine et zéaxanthine qu’elle ajoute.

En accord à cela, elle fait face à la cécité nocturne : Le pissenlit est un correcteur des déficiences de la vision en conditionnes pauvres de lumière en conséquence de sa teneur en vitamine A et hélénine, deux principes actifs qui stimulent la meilleure production de rhodopsine, une protéine qui agit dans les cellules spécialisées de la rétine connues comme bâtonnets, et essentielle pour que ce processus se donne en conditions optimales.

Avantages cutanés

Il combat l’acné et les eczémas. Au cas de l’acné, il ne faut pas oublier que l’origine semble être dans l’action de certaines toxines qui se forment par un trouble hormonal propre de l’age juvénile. C’est pour cela que le pouvoir détoxifiant du pissenlit peut être une grande aide, car sa sève peut s’utiliser de façon topique, sans être ingérée, avec l’avantage additionnel de qui est un liquide considérablement alcalin avec efficacité bactéricide.

Cette dernière condition à son importance, car au processus de l’acné interviennent aussi certains micro-organismes. Mais, en général, le pissenlit est indiqué pour traiter certaines altérations dermatologiques relativement communes, comme le prurit (un type de démangeaison récurrente) et les eczémas liés à la dermatite.

Contre la constipation

Un extrait de sa racine peut constituer un bon remède pour combattre la constipation quand on veut éviter les laxatifs pharmacologiques, stimulant le transi intestinal avec un risque nulle d’apparition d’épisodes d’irritation ou de tout autre type.

Pissenlit comme antioxydant

Promoteur d’enzymes antioxydantes

Selon est démontré par des recherches, le pissenlit agit comme un promoteur des enzymes antioxydantes et intervient dans l’équilibre des profiles des différents types de lipides circulants : triglycérides, cholestérol HDL et LDL principalement. Aussi, les experts estiment largement la possibilité de qu’il exerce un effet de protection contre le stress oxydatif lié à des troubles de l’appareil circulatoire.

Action diurétique du pissenlit

Pour terminer, nous allons parler de la fonction plus étincelante du pissenlit : Son action diurétique, sans risques ni effets secondaires, qui permet une élimination fluide des toxines stockées comme résultat du métabolisme. Cela fait qu’il soit très recommandable de consommer dans chaque changement de saison comme traitement préventif.

Pissenlit pour maigrir

C’est très efficace dans les régimes de réduction de poids. Son action dans ce domaine n’est pas seulement dérivée de son manque énergétique, mais spécialement de son attirant effet diurétique, avec lequel il contribue à éliminer l’eau restant par l’urine de façon naturelle.

En raison de son faible apport énergétique, qui es conséquence de sa faible teneur en graisses et glucides, il est idéal pour l’ajouter à tout régime axé sur l’amaigrissement. Comment ? L’une de ses applications le plus utilisées est en forme de thé, qui est très nutritif mais aussi très peu calorique (seulement 25 calories par tasse).

Ses feuilles peuvent se consommer crues en salades, se conseillant pour éviter la saveur amère qui acquièrent, de les récolter peu après sa pousse. Il est aussi très utilisé aux sautés, en tant que condiment aux champignons, oignons ou légumes.

Et une autre option pour manger et profiter des feuilles tendres consiste en les faire en saumure pendant une demi heure, et ensuite les cuisiner à la vapeur avec d’autres légumes.

Perte de poids avec pissenlit

Comment prendre le pissenlit

Par voie topique

Sa racine s’utilise comme matière prime pour obtenir une huile avec laquelle peut se réaliser un massage idéal, avec des avantages, pour traiter des rhumatismes et l’arthrite, faisant preuve d’excellentes propriétés anti-inflammatoires. Et en plus, il aide à l’absorption des coagules propres des bleus qui apparaissent comme conséquence des coups.

Avec fin esthétique

  • Contre la cellulite ou la peau d’orange : car il évite la rétention de liquides, aide à expurger les toxines qui prédisposent sa formation. Constitue l’un des remèdes avec le plus d’avantages pour ce problème.
  • Pour la même raison il peut s’utiliser pour s’en débarrasser des désagréables cernes, dont l’origine, dans des nombreux cas, et la rétention de liquides.
  • L’habitude fréquente de prendre une infusion de pissenlit peut aider à contrôler l’apparition des taches de rousseur et celles propres de l’âge.
  • Se pratiquer assidûment un lavage de cheveux à base d’une infusion de pissenlit peut être une façon valable de compenser des différentes anormalités des cheveux, qu’il soit gras, comme sec ou fragile.
  • Une utilisation topique contribue à réduire la pellicule de graisse de la peau.

Gélules

Si on cherche une forme simple et rapide de consommer du pissenlit, sans faire une préparation, les capsules sont alors très pratiques. Vous pouvez les trouver en herboristes et boutiques de produits naturels, y compris bien sur, sur la boutique en ligne de HSN.

Concernant le dosage, doivent se suivre les directrices indiquées dans l’emballage, car la dose peut varier selon la quantité d’extrait sec qui contiennent les capsules, mais généralement on trouve deux capsules avec chacun des trois repas principaux.

En forme de teinture

C’est une option si confortable que les capsules. Vous pouvez la trouver chez des nombreux herboristes et sa forme de consommation est très simple, car vous devez seulement ajouter quelques gouttes dans un grand verre d’eau ou jus. Comme détoxifiant vous pouvez aussi prendre 30 gouttes de teinture mère avec de l’eau trois fois par jour.

Comme pratiquement toute teinture, il contient des niveaux élevés d’alcool, donc la teinture n’est pas recommandable pendant la grossesse ni l’allaitement (spécialement en quantités supérieures à celles qui se trouvent dans les aliments)

Pissenlit en infusion

Infusion

Nous pouvons prendre aussi du pissenlit comme infusion, pouvant le combiner avec d’autres ingrédients naturels, avec l’objectif de contribuer à traiter certains problèmes de santé. Il est spécialement efficace si on cherche à le prendre pour un régime d’amincissement.

Contre-indications du pissenlit

Toujours qu’il soit consommé en quantités raisonables, nous pouvons dire que le pissenlit à peine possède des effets secondaires et il est pratiquement sans danger.

Le petit risque qui entraîne se trouve principalement dans ses feuilles, lesquelles si elles sont mangées dans son état naturel, peuvent apporter beaucoup d’oxolates et provoquer des sérieux problèmes de santé en raison de qu’ils kidnappent des atomes de certains minéraux essentiels comme le magnésium, fer et calcium, provocant une inhibition de l’absorption.

De sa part, la tige peut enfermer une certaine toxicité, spécialement pour les enfants, par son abondante teneur en latex

Réactions allergiques

  • Flatulences, diarrhées et douleur abdominale
  • Dermatite
  • Irritation du globe oculaire, sécheresse de bouche et frisson
  • Maux de tête, dos ou musculaires

En tous cas, on parle d’une réaction allergique à un des composants, et logiquement on doit alors arrêter la consommation..

Vous devez savoir que toutes les personnes allergiques à l’ambroisie et aux plantes composées, comme la calendula, la marguerite ou le chrysanthème, vont être probablement allergiques aussi au pissenlit.

Fleur ouverte de pissenlit

Comment prendre correctement le Pissenlit

Le pissenlit est un puissant stimulant de la production de bile de la vésicule, donc les personnes qui souffrent des calculs biliaires, doivent éviter sa consommation, car le pissenlit peut leur provoquer des forts coliques.

Similaire arrive avec l’appareil excréteur : les oxalates de la partie foliaire du pissenlit peuvent augmenter la présence de calculs rénaux car majoritairement ils sont composés par ces sels.

Et de façon équivalente nous pouvons parler de que la capacité de stimuler la production des sucs gastriques, ne le fait pas très conseillé pour les personnes qui souffrent d’acidité ou d’une ulcère d’estomac. Cela peut s’étendre aussi à d’autres pathologies digestives comme le syndrome du colon irritable ou rectocolite hémorragique . Pour ces personnes, mélanger l’infusion avec du mauve ou guimauve, qui sont riches en mucilages, peut amortir le problème.

Le cas des diabétiques mérite une mention spéciale. Cette plante peut diminuer le niveau de glucose dans le sang si elle est accompagnée des médicaments appropriés pour contrôler le diabète, donnant lieu à un cadre typique d’hypoglycémie, avec vision floue, transpiration, vertige, fourmillement, tachycardie…

Vous devez savoir qu’il existe la possibilité de que quelques préparations que vous trouvez au marché, contiennent de l’alcool, donc il faut être prudent au cas de le donner à des enfants, des femmes en grossesse ou en période d’allaitement. Les deux dernier cas, spécialement parce que le pissenlit a aussi quelques propriétés hormonales.

Combinaison avec des médicaments

  • Lithium : Le pissenlit empêche l’excrétion de ce métal, dont l’accumulation au sang peut provoquer une intoxication à terme moyen ou long.
  • Potassium : Les niveaux sériques de potassium peuvent augmenter si par des problèmes d’hypertension ou d’autre type on reçoit un traitement à base du celui-ci et on consomme en plus du pissenlit fréquemment.
  • Antibiotiques : C’est possible que le pissenlit limite l’absorption intestinale des antibiotiques, un effet qui arrive encore plus avec les connus comme quinolones, se démarquant la norfloxacine, le ciprofloxacine, l’énoxacine, la sparfloxacine et la trovafloxacine.
  • Aussi, son pouvoir comme diurétique lui fait peu recommandable avec des médicaments de la même nature, car il pourrait provoquer une déshydratation excessive par perte de liquide.
  • Anticoagulants (comme l’aspirine) et bloquants de l’action neuromusculaire (comme la toxine botulinique ou la succinylcholine) : en cas de prendre l’un de ces médicaments il es très important de consulter avec votre médecin si vous pouvez ou pas consommer du pissenlit.

Jus de pissenlit

À quoi sert le pissenlit

Nous allons essayer de nommer les incontestables propriétés que le pissenlit possède.

La racine est utilisée comme un remplaçant du café, sans les complications du deuxième. Comment ? Pour profiter du pissenlit comme substitut naturel du café il faut griller et mouler ses racines. Vous pouvez faire facilement un remplaçant du café en grillant des racines dans un four jusqu’à ce qu’elles obtiennent une teinte brune, moment où on peut dire qu’elles sont prêtes pour consommer.

Comme casse-croûte avant des repas ou en cas d’anorexie, les boutons des fleurs préparés en vinaigre sont un recours excellent.

Pour préparer une salade tonifiante du foie, vous pouvez utiliser des feuilles fraîches accompagnées de laitue, bourgeons luzerne, persil et basilic. Si vous avez l’habitude de consommer ces salades, il faut prévenir que les feuilles du pissenlit se détériorent très rapidement , donc nous conseillons de les conserver hermétiquement avec du papier cuisine pour qu’il absorbe l’humidité restante et ainsi tenir jusqu’à 4 jours. Les pétales des fleurs aussi et les boutons peuvent servir comme ingrédients pour donner de la saveur et comme colorants dans des salades.

Vous pouvez aussi élaborer des jus, en le mélangeant normalement avec un fruit, étant recommandable de boire un verre quotidien.

La confiture, souvent connue comme miel de pissenlit pour avoir une texture semblable à celle du miel authentique, est un concentré très populaire en quelques régions européennes. La meilleure matière prime pour l’élaborer sont les fleurs récoltées prêt de midi les mois d’Avril ou Mai. Comme recette, nous vous conseillons deux poignets de fleurs avec un demi litre d’eau, un demi kilogramme de sucre et un demi-citron.

Les formes les plus étendues

Mais peut-être la façon plus étendue de consommer le pissenlit est en tisanes, élaborées à partir de ses fleurs et feuilles sèches, suivi d’extraits liquides (c’est-à-dire, en gouttes), et les capsules, qui peuvent s’élaborer à base de poudre ou d’extrait sec ; ces dernières, à sa fois, peuvent s’élaborer à partir de :

  • Racine, étant la dose équivalent à 3-5 grammes, qui peut être prise jusqu’à 3 fois par jour
  • Feuilles, équivalent à entre 4 et 10 grammes, aussi avec un maximum de 3 fois quotidiennes
  • Mélange de racine et feuilles, entre 3,5 et 5 grammes, avec un maximum pareil

Tisane Pissenlit

Remèdes avec du pissenlit

Tisane contre l’acné

L’acné et les furoncles peuvent se combattre en obtenant une décoction à partir de 5 grammes de racine de bardane et 10 de racine de pissenlit à trois quarts d’eau.

Ce mélange doit bouillir pendant au moins dix minutes et dix minutes ensuite en repos pour que les principes actifs se diffusent bien à la décoction. De ce mélange vous devez consommer environ cent millilitres 3 fois par jour.

Contre l’inflammation de la prostate

Il s’agit d’une infusion pour la quelle il suffit de mélanger cinq grammes d’ortie et d’autres cinq de pissenlit à demi litre d’eau, qui faut laisser bouillir et reposer quelques minutes. Par sa capacité diurétique, en stimulant la production d’urine, le pissenlit contribue à soulager l’inflammation de cette glande.

Au « Journal de Médecine Alternative et Complémentaire » fut publiée il y a quelques ans une étude qui montrait que le pissenlit provoquait une augmentation très significative du volume d’urine au cours des cinq heures postérieures à sa consommation.

Une autre étude, celui ci au sujet de la culture de tissus publiée au « Journal of Medicinal Food » démontra que le pissenlit réalise une inhibition significative de l’oxyde nitrique, prostaglandines, interleukines et cytokines, toutes elles, des substances qui agissent comme médiatrices du processus inflammatoire.

Pour la rétention de liquides

Une cuillère sèche de prêle de champs et une autre équivalente de pissenlit à dissoudre dans un demi litre d’eau, puis à bouillir, donne une infusion que vous pouvez consommer jusqu’à trois fois par jour. Les hypertendus doivent être prudents, et son médecin doit estimer le risque de pouvoir souffrir des réaction adverses

Pissenlit pour les verrues

Infusion idéale contre la cirrhose

Dans la cirrhose hépatique, une bonne aide pour le foie peut-être un cocktail à base de 20 grammes de pissenlit, 30 de passiflore et 50 de chardon marie. Pour adapter la dose, de ce mélange vous devez prendre seulement une petite cuillère, qui s’ajoute à l’eau bouillante d’une tasse et laisser reposer. Cette opération peut se réaliser jusqu’à 5 fois par jour, étant conseillé de ne pas baisser de 3.

Pissenlit  pour éliminer les verrues

En arrachant et coupant la plante du pissenlit, de sa racine jaillie un matériel laiteux qui a la particularité d’éliminer les verrues. Pour réussir la plus grande efficacité, la racine doit être fraîche et ce liquide doit s’appliquer rapidement dans la verrue, qu’ensuite doit se protéger avec un sparadrap. Cela doit se faire deux fois par jour.

Infusion contre les kystes d’ovaire

Avec celle-ci on cherche à réduire le volume des kystes en rectifiant les déséquilibres hormonaux qui ont provoqué la formation de ces kystes. Sa composition est très simple : Une infusion d’une cuillère de feuilles sèches de pissenlit dans une tasse d’eau d’environ cent millilitres.

Pour le stockage de l’acide urique du sang

Cet excès est souvent occasionné par la génération de quantités élevées de déchets résultats de la décomposition de protéines animales et d’alcool ingéré en excès. L’une de ses manifestations cliniques plus fréquentes es la connue comme goutte, qui produit une douleur intense du gros orteil, mais qui est la cause de fréquentes douleurs en articulations par inflammations de celles-ci, arrivant aux cas plus graves à produire des épisodes aiguës d’insuffisance rénale ou hépatique.

L’infusion est réussie à travers d’une combinaison d’identiques quantités de pissenlit, de globulaire buissonnante et anis vert, et vous pouvez la boire jusqu’à trois fois par jour.

Les responsables principaux de l’efficacité dans l’élimination de l’acide urique sont les polyphénols du pissenlit, qu’en plus contribuent à purifier le système lymphatique.

Tige de prêle de champs

Tisane avec prêle de champs

Avec ces deux plantes, vous pouvez préparer une excellente tisane, dont le spectre d’action comprend des affections comme l’hypertension artérielle, la lithiase rénale et la goutte, entre autres. Pour la préparer, se mélangent deux cuillères d’herbes sèches de prêle de champs et du pissenlit et se submergent dans un demi litre d’eau bouillante. Une fois que l’ébullition a commencé, après quelques minutes, laisser reposer un quart d’heure. De cette infusion vous pouvez boire jusqu’à 3 tasses quotidiennes, froides ou chaudes. Nous conseillons de passer cette tisane par une passoire.

Sources Bibliographiques

Articles Associés au sujet:

Estimation du Pissenlit

Utilisation dans l'histoire - 100%

Pour Maigrir - 100%

Formats de le prendre - 100%

Éfficacité - 99%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Voir Aussi
fenugrec
Fenugrec ou trigonelle – Qu’est-ce que c’est, utilisations médicinales et bienfaits pour la santé

Le fenugrec est une plante avec beaucoup de propriétés et avantages, parmi lesquels on trouve …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez notre HSNBlog?
HSN Newsletter
Imaginez alors les offres de notre magasin

Donnez-nous votre adresse mail, et vous aurez accès aux meilleures promotions pour nos clients


Je veux m’abonner et j’accepte la politique de confidentialité