Qu’est-ce que le Bilan d’Azote?

Qu’est-ce que le Bilan d’Azote?

Le terme Bilan d’Azote s’utilise pour décrire le rapport de synthèse et de dégradation des protéines dont souffre notre organisme

Qu’est-ce que le Turnover Protéiné

Le métabolisme protéine est un complexe de processus métaboliques que nous pouvons réduire au concept de « turnover ou remplacement protéiné »

Le turnover protéiné est la relation qui existe entre la synthèse et la dégradation des protéines. Un équilibre positif pour la synthèse serait qualifié d' »anabolisme », par opposition à une dégradation plus importante qui serait considérée comme du « catabolisme ».

À vrai dire, dans les cellules de tous les tissus organiques, les deux processus se relèvent , synthèse/dégradation protéique comme processus RED-OX (Réduction-Oxydation);

Pendant de longues années nous avons utilisé le « bilan azoté » comme méthode pour quantifier le turnover protéiné

Acides Aminés et Azote

Les acides aminés qui constituent les protéines et des peptides possèdent des atomes d’Azote, qui est la mesure la plus utilisée pour quantifier la teneur protéinée des aliments. D’ailleurs l’AECOSAN, utilise souvent des quantifications de protéine par volumétrie, appliquant la méthode Kjeldhal qui se base dans la quantification de la charge d’azote présent dans l’aliment.

Ce qui nous peut conduire à erreur, car il existe des molécules azotées non protéinées. Cela reste toujours à éclaircir.

Méthode kjeldhal

IMAGE 1. Réactions qui arrivent sur chaque étape de la méthode Kjeldahl pour la détermination de la teneur protéinée des aliments

La technique du bilan azoté a été utilisée grâce à ses propriétés non invasives, où le traitement se réduit à quantifier l’azote consommé – l’azote excrété ; où un bilan azoté positif résulte en PS (Protein synthesis) > PB (proteine breakdown), un neutre PS=PB et un bilan négatis PS<PB.

Cependant cette technique a des fortes limitations, comme la validation de la quantification alimentaire, des comportements non estimés, des erreurs dans la mesure et une collecte incomplète d’urine en 24h. (Halliday & Rennie, 1982).

C’est pour cette raison qu’universellement, plutôt par des personnes peu instruites dans le domaine, la rotation (turnover) des protéines est réduite au concept de bilan azoté, ce dernier étant une méthode simple pour essayer d’estimer le métabolisme des protéines.

Poortmans et al. (2012) nous montrent qu’il existe plus de techniques pour qualifier cela :

1- Non invasives

  • Administration de 2H2O
  • Bilan Azoté du corps entiers

2- Non Invasives

  • Mesure du turnover protéiné de corps complet à travers la dilution des marqueurs d’acides aminés dans le plasma (marqueurs isotopiques stables)
  • Estimation de la mesure de la synthèse protéinée du tissu à travers la différence artério-veineuse
  • Autres méthodes récentes peu étudiées.

Comme nous pouvons le voir, il existe de nombreuses techniques à cette fin, se réduisant au bilan d’azote pour des raisons pratiques.

Anabolisme et Catabolisme

Le rapport entre la synthèse protéinée et la dégradation protéinée ressulte dans les processus anaboliques/cataboliques

Les deux se montrent, par exemple, pendant l’exercice physique. Pendant un exercice physique exténuant nous trouvons plutôt un processus catabolique, et dans la période de récupération post-exercice un processus anabolique, si nous avons réalisé une alimentation adéquate post-entraînement.

Format acides aminés

La consommation protéinée est indispensable pour assurer ce processus anabolique

Aussi, produire une amino-acidémie prolongée est clairement supérieur que produire une libération aiguë d’acides aminés dans le plasma, où un pourcentage d’entre eux vont s’oxyder et pas utilisés pour des fonctions plastiques.

C’est-à-dire, le ratio de digestion et absorption de la protéine consommée est d’une grande importance pour produire un bilan protéiné positif.

Absorption de protéine et libération d’acides aminés

Il existe une grande confusion à propos de l’absorption protéique

Où un grand pourcentage de la population assure que la co-ingestion de protéines avec graisses et/ou glucides produit une libération plus prolongé des acides aminés dans le plasma. Ce qui est complètement faux par rapport à la réduction de l’IG des glucides dans sa prise avec d’autres nutriments.

Ce qui est vrai, est que la digestion et l’absorption peuvent se modifier légèrement, mais cela ne produit aucun type de release dans le ration de libération d’acides aminés, sa biodisponibilité ni la synthèse protéinée myofibrillaire.

Protéines et bilan azoté

Cela se traduit en que la cinétique d’absorption (concept extrait de la pharmacologie) protéinée est réduit à la source alimentaire et non à la combinaison de nutriments elle-même

C’est pourquoi, en général, sauf à des fins spécifiques et à des moments précis, comme dans la nutrition péri-entraînement, ou en cas de rupture du jeune nocturne, nous sommes intéressés à consommer des protéines avec une cinétique d’absorption plus lente, de sorte que la libération des acides aminés est progressive produisant un état d’acidémie prolongée et donc une moindre oxydation des acides aminés.

Facteurs qui déterminent la qualité d’un protéine

Ce qui détermine la qualité d’une source protéinée, selon ce que nous trouvons sur le ISSNS (2005) par Hoffman & Falvo est:

  • L’échelle de la valorisation protéique
  • Ratio d’efficacité protéinée
  • Valeur biologique
  • Pourcentage d’utilisation nette
  • Digestibilité protéique corrigée par score d’acides aminés.

Pour déterminer la qualité d’une protéiné nous utilisons les facteurs précédents

C’est pour cela que les protéines végétales, y compris celles qui contiennent un aminogramme complet « ont souvent un score de valeur biologique  mineur, dans le SCCD et le ratio d’efficacité protéiné, que celles d’origine animale ».

Score des Protéines

Tableau de valorisation de la qualité protéique de différents aliments. Extraite de Hoffman & Falvo (2005)

C’est pour cela que dans le ranking de qualité protéique, l‘oeuf et les produits laitiers sont ceux qui ont la meilleure ponctuation. Cependant, lorsqu’on parle des protéines laitières, on sait qu’elles ne sont pas toutes pareilles.

Il existe le lactosérum (whey) et le caséinate (calcique, sodique et caséine micellaire, principalement).

Bilan azoté - leucine

(A) Concentrations de leucine dans le plasma, (B) enrichissement du marqueur 2H3 en infusion I.V., et (C) enrichissement du marqueur 13C administré par voie orale, après un repas avec de la whey protein (13C-WP Study) et caséine (13C-CAS stude). Extrait de Boirie et al (1997)

Et comme vous pouvez imaginer, tous ont des différents ratios de libération, étant la Whey protein celle qui produit une libération d’acides aminés plus rapide et moins prolongée que la caséine. (Boirie et al., 1997)

EVOnight 2.0 de HSNsports

C’est pour cela que utiliser une « protéine mélangée », connues comme protéines progressives, sont une option très adéquate pour utilisser :

Nous pouvons bénéficier de la libération rapide d’acides aminés dans le sang de lactosérum et de l’aminémie prolongée du caséinate

C’est pour cela que HSNStore vous offre Evonight 2,0, une protéine à libération progressive dont les sources sont:

  • Protéine de lactosérum (Concentré et Isolat)
  • Albumine d’oeuf
  • Caséinate et Protéine de Lait

C’est la combinaison de 3 sources protéiques de grande qualité, avec différentes cinétiques d’absorption, ce qui se traduit par une grande utilisation nette de protéines, de sources de grande valeur biologique.

Notre intérêt sera de maintenir un équilibre d’azote positif le plus longtemps possible. Ceci est lié à la disponibilité des nutriments circulant dans notre circulation sanguine, c’est-à-dire à la présence d’acides aminés.

Pour cela, il faut choisir un type de protéine qui nous permet d’apporter des acides aminés pendant de longues périodes de temps où nous n’allons pas faire aucune consommation alimentaire. pour favoriser notre progression et gains.

Favoriser un état de Bilan d’Azote Possitif est indispensable pour atteindre une récupération optimale, et la réparation et croissance des tissus musculaires

Une protéine qui puisse se consommer au quotidien, à n’importe quel moment de la journée, pas forcement le soir; une protéine polyvalente !

États du Bilan d’Azote

Positif

C’est l’état optimal pour la croissance musculaire.

C’est lorsque l’azote absorbé est supérieur à l’azote « de sortie ». Il indique fondamentalement que le corps a récupéré correctement de la dernière séance d’entraînement. Plus la capacité de rétention d’azote est élevée, plus le processus de récupération est rapide. C’est l’état anabolique du corps.

Négatif

C’est le pire état pour un culturiste, et cela se produit lorsque la quantité d’azote perdue est supérieure à la réponse.

Ce n’est pas seulement l’azote obtenu des muscles, qui est nécessaire à la croissance, mais aussi celui pris dans les organes vitaux, ce qui peut causer des dommages importants. Bien sûr, l’état d’équilibre azoté négatif détruit les muscles et présente le corps dans un état catabolique.

Équilibre

Cet état serait moins mauvais que le précédent, pour ainsi dire, principalement parce qu’il évite le catabolisme, mais en l’occurrence, lorsque la quantité d’azote excrété est égale à celle ingérée, nous restons au même point. Il n’y a pas de gains musculaires.

Mesure de l’azote

Dans le domaine scientifique (laboratoire), l’analyse de l’azote a d’abord été effectuée avec soin à travers le contenu de l’aliment. Le contenu de ces derniers est ensuite comparé à l’azote excrété. Le résultat sera la valeur du bilan azoté d’un corps. En tant que facteur de mesure, les méthodes de mesure de la perte d’azote dans l’urée (90% de la perte totale d’azote se fait par l’urée, voie rénale) sont utilisées comme méthode plus précise. Quelle que soit la méthode utilisée, la vérité est que connaître le bilan azoté passe par l’alimentation et la quantité excrétée dans une période de 24 heures.

Comment Atteindre un Bilan Azoté Positif

Le principe principal sera de consommer une quantité adéquate de protéines. En fait, une consommation continue de ce macronutriment pendant la journée est suffisante pour répondre à cette prémisse. Pour le cas, selon les caractéristiques du sujet, nous conseillons une consommation d’environ 30-40gr de protéines espacées toutes les 3-4 heures.

Si l’idée est de maintenir cet équilibre, notre objectif étant d’obtenir le maximum de développement, nous pouvons envisager le schéma suivant :
  • Pour minimiser la dégradation musculaire pendant l’entraînement, nous allons créer une augmentation de l’insuline (hormone anabolique, qui augmente l’absorption des acides aminés et du glucose dans les cellules musculaires) en buvant une boisson composée d’hydrates de carbone et d’acides aminés facilement assimilables ou de lactosérum, pendant 30 à 60 minutes avant l’entraînement.
  • Mangez le même mélange une fois l’entraînement terminé, ce qui aidera à la synthèse des protéines.
  • Avant d’aller dormir, buvez une boisson composée de protéines à libération prolongée. Par exemple la caséine, mais toujours en respectant l’apport quotidien en protéines.
  • Reposez-vous suffisamment. C’est dans la période de repos que la création du tissu musculaire se produit.

Entraînement  » mode anabolique »

L’entraînement lui-même est anabolique, puisqu’il crée le stimulus nécessaire pour être traité et ensuite concentrer le corps sur la synthèse des protéines, mais le but est d’organiser l’entraînement pour maximiser le stimulus.bilan azoté et entraînementL’idée lorsque nous nous entraînons à maximiser le bilan azoté positif est de stimuler autant de fibres musculaires que possible avec le moins de dégradation musculaire possible.

Une fois la séance d’entraînement terminée, les muscles devraient être dans un état anabolique afin d’accélérer l’équilibre positif. Mais des séances trop longues laissent le muscle très épuisé, ce qui entraîne un état catabolique. S’entraîner d’une manière anabolique :

  • S’entraîner lorsque le corps est totalement reposé, depuis le dernier entraînement, c’est-à-dire lorsqu’il est dans un état de bilan azoté positif.
  • Entraînement court et intense, avec une durée d’entraînement d’environ 45 à 60 minutes.
  • Donner la priorité aux exercices de base : squat, deadlift, push press, row, bench press, pull ups, etc.
  • Retour à l’entraînement, seulement quand nous serons complètement rétablis.
Dorian Yates et Mike Mentzer avaient l’habitude d’utiliser le type de formation connu sous le nom de « Heavy Duty », résultant en ce que tout le monde peut apprécier. Ils sont sûrs d’avoir un bilan azoté positif...

Sources Bibliographiques

  1. Boirie, Y., Dangin, M., Gachon, P., Vasson, M. P., Maubois, J. L., & Beaufrère, B. (1997). Slow and fast dietary proteins differently modulate postprandial protein accretion. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, 94(26), 14930–14935.
  2. Halliday, D., & Rennie, M. J. (1982). The use of stable isotopes for diagnosis and clinical research. Clinical Science (London, England : 1979), 63(6), 485–496.
  3. Hoffman, J. R., & Falvo, M. J. (2004). Protein – Which is Best? Journal of Sports Science & Medicine, 3(3), 118–130.
  4. Poortmans, J. R., Carpentier, A., Pereira-Lancha, L. O., & Lancha, A. J. (2012). Protein turnover, amino acid requirements and recommendations for athletes and active populations. Brazilian Journal of Medical and Biological Research = Revista Brasileira de Pesquisas Medicas e Biologicas, 45(10), 875–890. https://doi.org/10.1590/S0100-879X2012007500096
  5. Schoenfeld, B. J., & Aragon, A. A. (2018). How much protein can the body use in a single meal for muscle-building? Implications for daily protein distribution. Journal of the International Society of Sports Nutrition, 15(1), 10. https://doi.org/10.1186/s12970-018-0215-1
Estimation du Bilan d'Azote

Bilan d'Azote positif - 99%

Evonight 2.0 - 100%

Anabolisme/Catabolisme - 98%

Absorption de protéines - 100%

99%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Voir Aussi
Entraînement de force pour perdre graisse
Entraînement de force pour la perte de graisse

L’entraînement de Force pour Perdre Graisse doit être la base fondamentale dans ce processus. En …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez notre HSNBlog?
HSN Newsletter
Imaginez alors les offres de notre magasin

Donnez-nous votre adresse mail, et vous aurez accès aux meilleures promotions pour nos clients


Je veux m’abonner et j’accepte la politique de confidentialité