Gelée Royale
6 Produits
  • GELÉE ROYALE - 30  veg caps - Drasanvi
    -22%
    1 g de Gelée Royale fraîche dans chaque capsule, provenant de gelée royale lyophilisée.
    SG V
    7,72 €
    9,90 €
    -22%
      2,18 €
    Prêt pour envoi
  • 15,90 €
    Prêt pour envoi
  • 15,90 €
    Prêt pour envoi
  • 5,69 €
    En utilisant
    le coupon
    10RADISSON
    >>>
    5,12 €
    Prêt pour envoi
  • 5,43 €
    En utilisant
    le coupon
    10RADISSON
    >>>
    4,89 €
    Prêt pour envoi
  • Une aide pour renforcer notre système immunitaire.
    13,50 €
    Prêt pour envoi

Gelée Royale

Gélée royale, le superaliment

S’il fallait réaliser un exercice pour choisir l’aliment le plus complet que la nature peut nous donner, le plus probable est que le gagnant serait la gelée royale grâce à ses avantages et propriétés pour la santé humaine.

Il semble exister un consensus généralisée qui confirme que c’est la substance organique qui compte la plus grande concentration et qualité biologique de nutriments entre toutes les substances connues jusqu’à aujourd'hui. Ses propriétés et apports d’énergie, acides aminés, vitamines et minéraux sont simplement inégalables, en qualité et quantité.

Table des matières

    1. Gélée royale, le superaliment
    2. Mais en bref, qu’est-ce que la gelée royale?
    3. Les origines de ce spectaculaire aliment
    4. Conservation, caractéristiques physico-chimiques et principales substances qui la composent
    5. Différences de composition entre le miel et la gelée royale
    6. À quoi sert la gelée royale, quelles sont ses fonctions et quels sont les avantages que l’on obtient avec sa consommation
    7. Trois collectifs se démarquent spécialement d’être la cible de la gelée royale
    8. Avantages de la gelée royale, dans des degrés plus ou moins grands
    9. Les différents types de gelée royale qu’on peut y trouver
    10. Certaines contre-indications de la gelée royale que l’on doit savoir
    11. Comment et quand nous devons consommer de la gelée royale
    12. Suppléments avec gelée royale : Les nombreuses combinaisons de la gelée royale, toutes largement intéressantes
      1. Gelée royale avec ginseng
      2. Gelée royale avec sureau
      3. D’autres combinaisons qui peuvent se trouver en forme de suppléments sont :
        1. Gelée royale avec ginseng, éleuthérocoque, thé vert et cocktail vitaminique
        2. Gelée royale avec des aliments riches en enzymes laitières, inuline, propolis et cocktail vitaminique
        3. Gelée royale avec vitamines, sélénium et zinc
        4. Gelée royale avec échinacée
        5. Gelée royale avec huile d’onagre, tryptophane, choline, lithium et vitamine C

Mais en bref, qu’est-ce que la gelée royale?

En synthèse, ce n’est autre chose que le soutien alimentaire naturel des larves des abeilles qui sortent des alvéoles de miel des abeilles au long de leurs premiers trois jours de vie libre, ainsi que de la reine de la colonie pendant les 5 ans environs de son existence.

Le gelée provient de la sécrétion de certains organes spécialisés connus comme glandes hypopharyngiennes qui se trouvent dans la tête des abeilles ouvrières qui n’ont pas encore dépassé les 15 jours de vie. Cette substance sécrétée se combine avec les sucs gastriques et de ce mélange se forme ce particulier élixir de vie qui permet de prolonger la vie de la reine pendant quarante fois plus que les 45 jours de vie en moyenne d'une abeille normale.

Dans l’organisation hiérarchique si caractéristique de cette espèce animale (l’abeille), il très significatif de notter que ces larves, qui pendant les trois jours critiques de leur existence ont besoin de la gelée royale pour multiplier leur poids plurisuers dizaines de fois, celles destinées à être ouvrières arretent de la consommer pour la remplacer par un concentré de miel, pollen et eau, tandis que celles dont le statuts leur donnent la possibilité d’être reines conservent sa consommation à vie.

Évidement, toute l’information précédente correspond au processus biologique naturel qui se développe dans le sein d’une colonie apicole. En vue de la production de gelée royale avec l’objectif d’une obtention en quantités qui permettent sa commercialisation pour la consommation humaine, ce processus permet logiquement des manipulations. La principale est celle de soustraire à l’abeille reine de la colonie, dont l’absence stimule les ouvrières à augmenter l’intensité de construction des nouvelles alvéoles de miel avec l’intention de développer des nouvelles reines, et donc doivent les remplir avec de la gelée royale. Celle-ci peut s’extraire au bout de trois jours, mais il faut être prudent et savoir que pour que cette stimulation soit productive il faut s’assurer d’avoir une certaine abondance de pollen, miel et eau dans la ruche.

Nous allons parler plus profondément du processus de synthèse de la gelée royale. Les glandes hypopharyngiennes de ces abeilles sont programmées pour synthétiser l’acide 10-hydroxydécénoïque, tandis que d’autres (aussi localisées dans la tête), les mandibulaires, secrètent un mélange d’acides gras volatils, principalement le 9-hexadécénoïque et l’octanoïque ; il semble exister une preuve de participation, mais en moindre proportion, dans la synthèse de l’acide 10-hydroxydécénoïque.

Or, la gelée royale est le résultat de la fusion du produit avec ces deux glandes. Pour sa correcte optimisation un facteur déterminant est la quantité et la qualité de l’alimentation de ces abeilles, avec le pollen comme principal facteur limitatifde celle-ci.

Mais on trouve aussi d’autres propriétés déterminantes comme peuvent être :

  • L’âge des abeilles
  • L'époque de l’année : Car en effet, en hiver, les glandes ont une dynamique très faible, connue comme période de latence, ce qui se voit surtout dans la qualité biologique de la gelée, qui s’active à nouveau une fois la saison de floraison arrivée. Les paramètres qui souffrent une majeure fluctuation sont les acides organiques, qui sont ceux qui marquent un peu les effets qualitatifs de la gelée. 
  • Une manipulation ou conservation défaillante. En plus la proportion d’acides organiques présents dans le produit peut varier selon son vieillissement. 
  • L’air, la lumière et les températures élevées qui modifient substantiellement sa qualité biologique et son aspect pour accélérer ce processus de vieillissement. Généralement la gelée se caractérise par son instabilité aux conditions environnantes , ce qui fait sa conservation à moyen terme très compliquée.

Les origines de ce spectaculaire aliment

Ingrédient: Gelée Royale

La découverte de la gelée royale peut se dater en 1933 ; Cette année, l’allemand Dr. F. Bergius, prix Nobel, décida de réaliser une étude analytique de ce produit, mais il y trouva un degré de complexité si grand, qu’il refusa d’approfondir sur le sujet. Mais mécontent de sa décision, il décida d’expérimenter sur lui-même, en établissant une directrice de consommation pour vérifier les avantages que pourraient apporter ses effets. Le dénouement fut que, face à la stupeur généralisée de ceux qui étaient à ses cotés quand il racontait sa version, il sentait un rajeunissement à tout les niveaux, avec par exemple à ses cinquante ans, une récupération de la puissance sexuelle de l’époque de sa jeunesse, et une amélioration de sa santé en général.

Mais si Bergius avait abandonné l’idée de procéder à une étude méthodique des propriétés de la gelée royale, cinq ans plus tard, un autre scientifique, M. Boyer de Belvefer, reprend l’idée, et réalise un design d’une directrice de recherche de la gelée qui consiste à l'administrer à des chiens, des porcs et des chats avec l’objectif de démontrer que les perceptions montrées concernant les magnifiques résultats étaient bien plus qu’un effet placebo. Mais sa surprise fut quand il constata l’énorme manifestation de vivacité et énergie de part de la plupart des individus testés, jusqu’au point d’étendre la population participante à l’essai aux membres de sa famille qui acceptèrent, en obtenant les mêmes résultats.

Cependant, il faudra attendre jusqu’au Pape Pio XII, qui conseillé par son médecin dans un moment où il traversait une période de faiblesse générale, mauvaise santé et maladies, consomma pendant quelques jours un extrait de gelée royale, qui lui donna un sensation rénovatrice et revigorante. Ceci, provoqua un grand écho dans la population, qui s’intéressa aux effets de ce « miraculeux » liquide. Et c’est comme cela que la commercialisation de ce produit naturel eut son début.

Conservation, caractéristiques physico-chimiques et principales substances qui la composent

La gelée royale fraîche et sans modifier, telle qu’elle sort de la ruche , est une substance crémeuse avec une odeur similaire à celle du lait, mais de saveur plus acide et avec un léger goût piquant.

Pour la conserver en bon état, il est recommandé de la garder dans un récipient opaque en verre (éviter le métal, dont le contact peut être très agressif pour la gelée) ; celui-ci doit se remplir totalement, pour éviter d’avoir une couche d’air. Une fois en conserve, elle doit être toujours dans une température le plus proche que possible des 4 ºC.

Le composant plus majoritaire de la gelée royale est l’eau (un 60%), de grande importance en termes de pourcentages pour les lipides ou les graisses et les protéines, lesquelles se composent d’importantes quantités d’acides aminés essentiels avantageux pour la santé, dont la glycine et la sérine séraient les plus importants.

Mais un groupe essentiel dans sa composition est constitué par les vitamines, dont la présence dans les niveaux où la gelée royale agit est le facteur le plusdistinctif avec tout autre aliment, soit d’origine végétale comme animale. Les plus abondantes sont celles du complexe hydrosoluble B, spécialement la B1 ou thiamine, B2 ou riboflavine, B3 ou nicotinamide, B5 ou acide pantothénique, B6 ou pyridoxine, B8 ou biotine et B9 ou acide folique (ou ptéroilglutamique). Les minéraux, de leur coté, ont une importance notable, avec prépondérance du calcium, du potassium, du fer, du zinc, du manganèse et du cuivre.

Différences de composition entre le miel et la gelée royale

Souvent, les deux produits apicoles sont considérés identiques sur le profil nutritionnel , mais les différences entre la gelée royale et le miel sont plutôt significatives en termes de composition, étant dérivées de différentes origine des deux fluides.

Le miel provient d’une sécrétion des plantes que les abeilles pollinisent nommée nectar, qui avec le pollen, se stocke dans les rayons de la ruche avec l’objectif d’alimenter les ouvrières et les bourdons. En conséquence, elle est exempte de protéines et de lipides, qui sont remplacé par des hydrates de carbone, (spécialement fructose et glucose), et son profil vitaminique est considérablement plus pauvre que celui qui concerne la gelée royale.

À quoi sert la gelée royale, quelles sont ses fonctions et quels sont les avantages que l’on obtient avec sa consommation

Sa grande richesse en nutriments essentiels, et l’action synergique qui se donnent entre eux, donne à la gelée royale une grande importance qualitative ; cela lui confère le titre de super aliment en situations nutritionnelles limite comme peut-être le cas des enfants, des sportifs et des persones âgées.

Propriétés de la Gelée RoyaleC’est un sujet qui, peut-être en raison de sa singularité, a fait l’objet de recherches au long de nombreuses années, qui ont donnée de grandes découvertes concernant ses implications dans la santé humaine et la guérison des maladies.

Consommer de la gelée royale donne à l’organisme un plus d’énergie et de vitamines très utile si vous voulez récupérer une bonne santé ou si vous avez besoin de vous récupérer de situations déséquilibrantes comme c'est peut-être le cas d’un effort physique intense, fatigue, asthénie printanière ou le mélange de causes qui provoquent l'apathie au moment d’affronter vivement le quotidien. Précisément c’est son point fort. La vitalité est la raison pour laquelle la gelée royale est un renforçateur organique complet, car elle aide même à donner du support aux défenses immunitaires.

En situations pathologiques de nature infectieuse, il est démontré que la gelée royale aide à l’action bactériostatique (c’est-à-dire, celle qui contrôle la croissance bactérienne), dont les acides 10-hydroxydécénoïque et 10-hydroxidecanoïque qui font partie de la structure des lipides semblent être les responsables.

Largement connue est aussi le rôle stimulant de la croissance de la gelée royale, dont la raison peut s’attribuer à sa capacité de favoriser une consommation intense d’oxygène dans les tissus, accélérant ainsi le métabolisme cellulaire.

Trois collectifs se démarquent spécialement d’être la cible de la gelée royale

À vraie dire, la gelée est une excellente aide pour toute personne, mais plus spécialement pourcelles qui se trouvent dans l’une de ces circonstances :

  • Anorexie
  • Anémie
  • Insomnie
  • Signes de fatigue mentale ou physique
  • Dérangements propres de la ménopause et de la menstruation
  • Altérations de la pression artérielle 
  • Diabètes 
  • Impuissance sexuelle et infertilité
  • Tout type de dérangement cardiovasculaire
  • Tout signe lié à un affaiblissement du système immunitaire
  • Troubles neurologiques comme anxiété, dépression et un début de maladie de Alzheimer

Elle est considérée comme un super aliment et même (au sens figuré), un médicament naturel (Nous ne devons pas oublier qu’elle n’est pas qualifiée officiellement comme telle par l’Agence Espagnole de Médicaments et de Produits Sanitaires), la gelée royale a gagné une place parmi les outils naturels et synthétiques pour compenser l’épuisement et pour combattre la dépression, ainsi comme des troubles menstruels et de circulation, et les altérations à la hausse du nommé « mauvais cholestérol », les LDL ou les lipoprotéines de faible densité.

Le cas est, que si bien on ne doit pas exclure aucun profil humain des possibilités de se bénéficier des excellences de cet aliment si généreux, la gelée royale atteint sa plus haute expression, par ses propriétés, quand elle est liée à 3 collectifs de personnes.

  • Personnes qui ont besoin de stimuler la mémoire, particulièrement les étudiants et les personnes âgées, car pour eux, c’est sans doute l’un des meilleurs réssultats que donne cette substance. Mais logiquement, tout se base en établir une habitude rigoureuse de consommation. Celle-ci n’a aucune utilité si par exemple, un étudiant prends une macro-dose le soir avant d’un examen. La consommation doit se planifier en tant que supplément alimentaire selon les besoins à moyen et long terme.
  • Personnes qui souffrent des troubles de la pression artérielle : On englobe ceux qui souffrent subitement de baisses ou hausses de tension, qui n’ont aucune raison apparente, comme ceux qui son chroniquement hypertendues; pour ces personnes, la gelée royale cadre très bien comme amortisseur de la tension, ou comme facteur hypotenseur, et donc, c’est l’un des aliments le plus recommandé pour ces personnes.
  • Femmes qui veuillent tomber enceintes: On trouve des preuves confirmées de que la gelée royale aide à améliorer la fertilité et donc donne des facilités à la femme pour tomber enceinte. Parallèlement, si bien elles sont beaucoup plus appréciables chez les femmes, les hommes peuvent profiter aussi des effets positifs pour la fertilité du sperme, ce qui fait qu'il est encore plus conseillé que les deux membres du couple consomment ce produit, pendant le temps nécessaire. Le mieux à faire pour une femme qui cherche être enceinte est de consulter avec un spécialiste pour recevoir l’information nécessaire au sujet de la gelée royale et de sa dose de consommation.

Avantages de la gelée royale, dans des degrés plus ou moins grands

Elle stimule la production d’hormones sexuelles, testostérone chez les hommes et 17-bêta-œstradiol chez les femmes, ce qui contribue à une envie excessive du désir sexuel et à la régulation de l’activité endocrine, donc il n'est pas étrange de la trouver conseillée pour contrôler des troubles menstruels et post-ménopausées.

Elle stimule aussi la production hormonale des glandes surrénales, ce qui la lie avec la pathologie ostéoarticulaire et musculaire, c’est-à-dire, arthrite, arthrose, fibromyalgie et syndrome de fatigue chronique.

Comme elle contient du collagène, une protéine largement étendue dans tout l’organisme, liée avec le processus de vieillissement, consommer de la gelée royale fraîche ou lyophilisée contribue à ralentir ce processus.

Selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), les avantages de la gelée royale à niveau facial se reflètent dans une diminution de l’intensité des rides et des lignes d’expression car elle améliore l’élasticité de l’épiderme et normaliser les sécrétions des glandes sébacées.

Elle agit comme fournisseur d’énergie pour le système nerveux, ce qui semble être lié à une amélioration de l’oxygénation du tissu cérébrale. Et dans cet avantage, on trouve aussi une significative teneur de choline, qui est précurseur de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui facilite la transmission des influx nerveux.

Sport et la gelée royale

De cette propriété pourraient dépendre un large éventail d’affections et des troubles originaires du système nerveux central, car s’est découvert sont apport à l’amélioration des symptômes de la dépression, de la maladie d’Alzheimer ou de la sclérose en plaques, entre autres pathologies.

Aussi on peut trouver comme composants de ce chapitre d’autres aspects, de nature non pathologique mais plutôt émotionnelle ou intellectuelle, comme l’état d’esprit, le stress, la concentration et la capacité de mémoire.

Elle stimule la production d’une des lignées de globules blancs plus importantes, les lymphocytes, ce qui suppose un renfort très important pour le système immunitaire pour prévenir et combattre les infections. Pour cela, souvent nous décidons (pas toujours bien) de la consommer seulement en hiver, afin d’aider à éviter des rhumes.

En plus elle a certaines propriétés antibiotiques reconnues, ce qui fait d’elle un complément parfait des médicaments que l’on consomme enrhumés, et comme renfort immunitaire pour les personnes du groupe de risque, à voir, les enfants, les personnes âgées et les immunodéprimées.

Elle intervient dans des pathologies liées à l’appareil digestif, lui attribuant la contribution pour normaliser des problèmes gastriques et de stimuler le gain de poids chez les enfants qui sont nés prématurément.

Sa richesse en acide folique, l’une des vitamines du groupe B, lui donne un rôle très important dans le processus de synthèse de globules rouges dans la moelle osseuse. C’est pour cela qu’elle est recommandée pour des situations d’anémie ou en tant que préventif de maladies coronaires.

C’est un facteur stimulant de la récupération de tissus qui on souffert des altérations fonctionnelles, car, par sa richesse enzymatique, elle influe dans les processus métaboliques sans toucher l’activité physiologique.

De nos jours, c’est très fréquent de la recommander quand s’approchent des périodes d’activité maximale, soit mental ou physique, ainsi comme dans des situations qui provoquent une fatigue ou apathie supérieure (un exemple pourrait être celui des personnes qui souffrent négativement l’arrivée du printemps ou le changement horaire.

Et bien sur, en tant qu’antioxydant elle peut se consommer comme aliment de référence, car des nombreuses études signalent une influence très importante face à prolonger le déclin de l’organisme, qui est conséquence du fil du temps et dans la régénération des tissus.

Mais, avec peut-être une base scientifique moins recrutée, son utilisation s’estime pour stimuler le traitement de l’incontinence urinaire, la consolidation des durillons en fractures osseuses et dans des divers troubles alimentaires.

Les différents types de gelée royale qu’on peut y trouver

Tout professionnel impliqué dans sa production, commercialisation et prescription, c’est-à-dire, apiculteurs, naturopathes, diététistes et pharmaciens entre autres, signalent l’existence de ces types de gelée royale :

  • La gelée royale fraîche est celle qui se trouve dans son état original, c’est-à-dire, la substance qui rassemble par son aspect à du yaourt gelé et que les jeunes ouvrières élaborent en mélangeant (Artisanalement les secrétions de ses respectives glandes avec une partie de miel et de pollen.
  • La gelée royale naturelle, est celle qui se commercialise sans être soumise à aucune altération chimique ni addition de conservateurs, et qui exige donc pour conserver toutes ses propriétés nutritionnelles et thérapeutiques, un stockage au frigo à température constante, entre 0 et 4ºC.
  • Le gelée royale lyophilisée est, logiquement, celle qui a été soumise à lyophilisation, un processus technologique très commun dans les industries alimentaires et pharmaceutiques, consistant en la geler en conditions à vide et sans additifs pour réussir l’évaporation par sublimation (transit d’état solide à gazeuse sans passer par le liquide), de toute l’eau qui contient, donnant comme produit final une poudre fine et cristalline. Cette modalité de gelée royale triple sa concentration de nutriments par rapport à la fraîche et la naturelle ; c’est une excellente façon de conserver toutes les propriétés du produit frais et d’optimiser au maximum le volume occupé en permettant la conservation à température ambiante. C’est important pour les fabricants et les distributeurs de pouvoir réussir la certification bio de part d’une autorité compétente en matière d’accréditations pour garantir, entre autres questions, l’absence d’antibiotiques.

Certaines contre-indications de la gelée royale que l’on doit savoir

Avant d’y nommer et donner des infos au sujet de certaines situations pathologiques où sa consommation n’est pas spécialement indiquée, contrairement à ce qui arrive généralement avec des nombreux suppléments nutritionnels, ne semble pas avoir été trouvé aucun problème, plutôt le contraire, de sa consommation pendant la grossesse 

Les contre-indications sont principalement :

  • Asthme.
  • Maux de tête et migraines fréquentes.
  • Tachycardie.
  • Maladie d’Addison : Processus généralement provoqué par une anomalie du système immunitaire (mais on peut trouver d’autres causes), qu’interfère dans la fonction des glandes surrénales, qui fait qu’elles montrent une sensible inefficacité dans la synthèse d’hormones.
  • Obésité.
  • Diabète au cas de qu’elle contient de la saccharose, pouvant se consommer si la base d’hydrates de carbone est la fructose ou le sure inverti.
  • Logiquement, allergie à l’un de ses composants.

Comment et quand nous devons consommer de la gelée royale

Tout d’abord, on doit dire que, grâce à la grande quantité d’aliments que de nos jours sortent des usines déjà enrichis avec gelée royale et miel et surtout à la grande variété de suppléments qu’on peut trouver en pharmacies, ou chez des herboristes et des magasins spécialisés en naturopathie, c’est très facile de s’approvisionner de cet aliment.

Nous voulons faire remarquer, que la gelée royale peut se consommer simultanément à des nombreux médicaments car elle n’a pas d’interactions avec eux, et pour profiter de son influence dans la revitalisation du métabolisme cellulaire qui peut être de grande synergie avec l’action pharmacologique.

Pour prévenir des pathologies respiratoires et infectieuses communes, l’idéal est d’adopter une habitude de consommation contrôlée. Si nous réfléchissons aux rhumes plus fréquents, une bonne idée serait de commencer sa consommation vers la fin de l’été, nous anticipant ainsi aux changements météorologiques qui souvent déchaînent les premiers pics d’incidence.

Comment consommer la Gelée Royale

Pour d’autres situations comme découragement, stress ou anémie, sa consommation dépends plus de la façon dont les signes se montrent, se conseillant de la prendre par séries une fois le problème a commencé.

De façon similaire, on peut parler du besoin de la consommer préalablement à quelque chose qu’on sait déjà qu’elle va arriver, comme c’est le cas des étudiants en périodes d’examens qui ont besoin d’un renfort mental extra ou les femmes que pendant la menstruation ont des grandes pertes de sang qui peuvent produire de l’anémie. Prendre des aliments riches en vitamines avec la gelée royale est une bonne option pour ce type de cas.

La gelée royale fraîche doit se consommer le matin avant du petit déjeuner par voie sublinguale, c’est-à-dire, en plaçant une petite quantité (une cuillère), sous la langue, car cette façon est celle qui permet de mieux l’absorber.

Suppléments avec gelée royale : Les nombreuses combinaisons de la gelée royale, toutes largement intéressantes

On trouve des formulations où la gelée royale est l’ingrédient majoritaire, mais qui se complète avec d’autres, étant les plus fréquents le propolis, le miel, les vitamines et les minéraux. Ces préparation mixtes viennent souvent en ampoules mono-doses ou en capsules, qui généralement doivent se prendre à jeun et une par jour.

En tout cas, les effets de la gelée royale peuvent se constater après une consommation soutenue de seulement trois ou quatre semaines, toujours qu’elle soit le complément d’un régime sain, sans d’autres carences.

Gelée royale avec ginseng

Cette association bien mérite un chapitre pour elle-même. Le ginseng est un supplément d’origine coréen complètement naturel et abondant en micronutriments en général.

Ce mélange est largement connu et commercialisée, normalement en forme de capsules ou comprimés. Et bien sur, vous pouvez le trouver en différents formats au magasin online de HSN.

Elle est idéale pour affronter des moments critiques qui exigent des grands efforts, comme les périodes d’examens, les longues journées de travail, des saisons de travail physique très dures, etc. Peut-être, la directrice plus étendue est celle de prendre le mélange pendant deux mois, et laisser un troisième de repos, pour y recommencer à nouveau deux mois.

En travaillant ensemble, la gelée royale et le ginseng provoquent un effet positif de rétablissement de l’énergie de l’organisme de façon rapide, retardant l’apparition des symptômes de la fatigue et en accentuant l’efficacité des tâches réalisées.

Mais il faut toujours éviter de prendre la gelée royale avec ginseng les moments avant d’aller au lit, car c’est presque sure qu’en raison de la tonification quelle produit dans le corps et à la stimulation des processus métaboliques vous n’allez pas réussir à trouver le sommeil.

Et on peut encore parler largement de l’une des combinaisons plus célèbres dans le domaine de la diététique et la naturopathie.

  • Elle aide à réussir un sommeil vraiment réparateur chez les personnes qui souffrent d’un léger degré d’insomnie. En conséquence d’un sommeil plus profond, l’esprit et les muscles profitent d’un vrais repos qui permet un meilleur rendement les heures de veille.
  • Des études importantes de connaître nous informent d’une certaine protection de l’organisme aux effets nuisibles des produits chimiques et des radiations. Logiquement, selon l’intensité dont s’exerce cette protection, nous pouvons y espérer une diminution du risque d’apparition de tumeurs, donc une bonne directrice semble être celle de commencer sa consommation si nous sommes l’objet d’un radiation électromagnétique (par exemple, des preuves radiologiques de diagnostique) ou nous avons souffert d’une intoxication. 
  • Elle contribue à réduire la coloration provoquée par la mélanine en points localisées, ce qui la rend utile pour cacher des cernes et des pigmentations anomales. 
  • Elle peut aussi augmenter la production de collagène dans la derme ou la couche intermédiaire de la peau, la tonifiant et faisant que sa texture soit plus élastique.

Comme précaution : Avant de consommer de la gelée royale avec du ginseng il faut être sur de ne pas souffrir de l’hypertension ou un temps de coagulation sanguine élevée, ce qui peut facilement se détecter dans une analytique routinière.

Gelée royale avec sureau

Le sureau est un complément magnifique de la gelée royale pour soulager la douleur de gorge et en générale, des symptômes du rhume et de la grippe. Si en plus de sureau, nous ajoutons au mélange du miel et du zinc, nous allons réussir un cocktail magnifique, doté de propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antimicrobiennes.

Au moment de planifier une consommation de cette combinaison, qui peut aussi se trouver en format de poudre, ampoules liquides, infusions et capsules, il est nécessaire de considérer quelques facteurs :

  • Pour consommer ce complexe en poudre ou infusion c’est nécessaire de suivre les indications recommandées par le fabriquant pour éviter ainsi un excès de concentration des principes actifs du sureau. 
  • Comme on disait au sujet du mélange avec ginseng, nous conseillons de le consommer en cycles de deux mois avec un repos. 
  • Même si on ne peut pas nommer un moment exact qui soit idéal pour sa consommation, il est toujours préférable de le faire le matin à jeun. 
  • La première fois que vous la consommez il est nécessaire d’adopter la précaution de la limiter à une petite cuillère, pour écarter des réaction allergiques à l’une des substances qui font partie du mélange. 

D’autres combinaisons qui peuvent se trouver en forme de suppléments sont :

Gelée royale avec ginseng, éleuthérocoque, thé vert et cocktail vitaminique

Pour surpasser des étapes ponctuelles qui exigent une surcharge physique ou mentale plus grande.

Gelée royale avec des aliments riches en enzymes laitières, inuline, propolis et cocktail vitaminique

En convalescences de processus pathologiques et interventions chirurgiennes et après la consommation d’antibiotiques, pour aider à équilibrer la flore bactérienne intestinale.

Gelée royale avec vitamines, sélénium et zinc

Pour optimiser l’énergie de façon qu’elle aide à surmonter des tâches qui exigent une usure spéciale.

Gelée royale avec échinacée

Idéale pour les enfants en croissance et pour les enfants faibles ou qui manquent d’appétit, qui doivent renforcer ses défenses, comme par exemple, à l’arrivée de l’hiver.

Gelée royale avec huile d’onagre, tryptophane, choline, lithium et vitamine C

Pour prendre à midi face à se relaxer et pouvoir trouver plus facilement le sommeil.

Si nous voulons nous centrer en gelée royale lyophilisée en tant que supplément alimentaire, nous pouvons limiter sa consommation quotidienne entre 250 et 500mg pour des personnes avec besoins assez faibles ou intermédiaires, dissoute en eau froide ou dans une solution faiblement concentrée de miel.

Pour ceux qui souffrent des maladies chroniques que leurs fassent dépendants d’apports extra pour conserver la santé, il faut aller jusqu’au quantités d’un minimum de 500mg jusqu’à 2 grammes par jour.
Généralement nous recommandons de la consommer une demi heure avant le déjeuner.

S'abonner à la newsletter pour réussir un 15% réduction dans votre première commande
x