Huile de Coco
14 Produits
  • (3)
    Source de triglycérides à chaîne moyenne.
    V VG N B RAW SLA S FS OGM
    11,90 €
    Prêt pour envoi
  • HUILE DE COCO VIERGE 1000mg - 120 perlesoftgel - HSN Essentials
    Vitamins Weekend
    Apport de 4000mg d'Huile de coco par dose quotidienne. Triglycérides à chaîne moyenne.
    SG SL B OGM
    9,98 €
    14,89 €
    -33.01%
      4,91 €
    Prêt pour envoi
  • COOKING SPRAY 100% COCONUT - 250ml - Best Joy
    Nouveau
    Huile de noix de coco en spray de cuisine. Idéal pour cuisiner et pour assaisonner les salades.
    SG V VG N RP OGM
    7,50 €
    Prêt pour envoi
  • HUILE DE COCO VIRGEN 430ml / 400g - Naturgreen
    Liquidation
    9,81 €
    10,90 €
    -9.98%
      1,09 €
    Prêt pour envoi
  • VIRGIN COCONUT OIL 1000mg - 120 softgels - Now Foods
    Vitamins Weekend
    Huile de coco riche en MCTs (Triglycérides à chaîne moyenne).
    13,51 €
    15,90 €
    -15.01%
      2,39 €
    Prêt pour envoi
  • HUILE DE COCO - Marnys
    Vitamins Weekend
    100% d'huile de noix de coco pour usage externe. Parfait pour les soins de la peau et des cheveux.
    V VG N
    Cadeau Pack Beauty in & out Marnys
    À partir de
    5,63 €
    6,26 €
    -10.05%
      0,63 €
    Prêt pour envoi
  • LIQUID COCONUT OIL - 473ml - Now Foods
    Vitamins Weekend
    12,66 €
    14,90 €
    -15.02%
      2,24 €
    Prêt pour envoi
  • COCONUT INFUSIONS - Now Foods
    Vitamins Weekend
    Huile de coco avec goût à l'ail ou le beurre.
    SG SL V VG B
    À partir de
    10,96 €
    12,89 €
    -15.01%
      1,93 €
    Prêt pour envoi
  • HUILE DE NOIX DE COCO VIERGE - 450g - Prisma Natural
    Vitamins Weekend
    Huile de noix de coco non raffinée 100% naturelle.
    SG V VG
    13,35 €
    17,37 €
    -23.11%
      4,02 €
    Prêt pour envoi
  • 100% PURE COCONUT OIL - 207ml - Now Foods
    Vitamins Weekend
    Huile de coco aux propriétés intéressantes.
    5,70 €
    6,70 €
    -14.98%
      1,00 €
    Prêt pour envoi
  • HUILE DE COCO VIERGE - 350g - Marnys
    Vitamins Weekend
    100% d'huile de noix de coco vierge. Il a entre 45% et 53% d'acide laurique. Sans OGM
    SG SL V VG N B SLA SS CA OGM
    Cadeau Pack Beauty in & out Marnys
    8,06 €
    8,95 €
    -9.95%
      0,89 €
    Sans stock
  • MCT OIL 473ml - Now Foods
    Vitamins Weekend
    À partir de
    15,21 €
    17,90 €
    -14.99%
      2,69 €
    Sans stock
  • MCT OIL 1000mg - 150 gélules molles - Now Foods
    Vitamins Weekend
    13,51 €
    15,90 €
    -15.01%
      2,39 €
    Sans stock
  • Huile de coco riche en triglycérides à chaîne moyenne (MCT's).
    8,90 €
    Sans stock

Huile de Coco

L’huile de coco a été utilisée depuis des millénaires dans de nombreux pays et cultures. L’huile de coco est riche en graisses saturées, mais elle possède aussi d’incroyables avantages pour la santé. En plus, on parle d'une huile très facile à digérer et qui aide aussi à la régularisation des taux de lipides sanguins.

D’autres propriétés de l’huile de coco sont ses effets antimicrobiens (microbes internes et externes) et antibactériens. En plus, elle peut aussi aider à réduire le surpoids et elle est utilisée dans les traitements de beauté pour hydrater la peau et les cheveux. Avec tous ces arguments, il est difficile à croire que de nos jours il y ait encore des personnes qui soient réticents à utiliser l’huile de coco…

Table des matières

    1. L’huile de coco, l’une des huiles les plus naturelles et les plus aventageuses pour la santé.
    2. Composition des acides gras de l’huile de coco.
    3. L’huile de coco est riche en acide gras de chaîne moyenne.
    4. L’huile de coco est très facile à digérer- Apport d’énergie immédiate.
    5. Huile de coco et perte de poids.
      1. Favorise la satiété.
    6. L’huile de coco est très efficace pour lutter contre les virus, les bactéries et les champignons.
      1. L’acide laurique de l’huile de coco agit contre les bactéries, l’herpès et les virus.
    7. Huile de coco et mauvaise absortion intestinale
    8. Huile de coco et le diabète.
    9. L’acide caprique de l’huile de coco, agit contre la chlamydia et autres virus sexuellement transmissibles.
    10. Propriétés de l’huile de coco pour le traitement des champignons.
    11. Les acides gras de chaîne moyenne de l’huile de coco peuvent détruire les bactéries intestinales inoffensives ?
    12. L’huile de coco et les maladies cardiovasculaires.
    13. L’huile de coco prévient l’athérosclérose.
    14. L’huile de coco aide a traiter l’Alzheimer et la démence sénile.
    15. L’huile de coco pour traiter et prévenir le cancer.
    16. L’huile de coco peut créer des tumeurs graisseuses ?
    17. Les intérêts de l’industrie alimentaire essaient d’occulter les avantages de l’huile de coco.
    18. L’huile de coco : Victime des mensoges et de la désinformation.
    19. L’huile de coco dans l’œil de l’industrie de l’huile de soja.
    20. Les faux informations au sujet de l’huile de coco.
    21. Propriétés cosmétiques de l’huile de coco pour hydrater la peau et les cheveux.
    22. L’huile de coco pour cuisiner.
    23. Huile de coco : Comment peut être utilisée.

L’huile de coco, l’une des huiles les plus naturelles et les plus aventageuses pour la santé.

L'huile de coco est l'une des huiles les plus naturelles qui existent.

Les 35 % d’un coco est constitué d’huile. Il suffit d’ouvrir un coco pour avoir immédiatement de l’huile en grandes quantités. Il y a d’autre types d’huiles, comme l’huile de colza ou l’huile de soja, qui s’obtiennent après un long processus de manipulation industrielle.

En revanche, l’huile de coco est totalement naturelle, et c’est précisément pour cela, qu'elle a apporté aux villages du Pacifique une alimentation qui les a protégé du risque du diabète, du cholestérol, des crises cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux depuis des milliers d’années.

Cependant, malgré ses grands avantages, il y a encore des personnes réticentes à utiliser l’huile de coco. Cela est du à sa haute composition en huiles grasses, qui peuvent arriver à atteindre jusqu’au 90 % des graisses saturées. Habituellement le risque de souffrir du cholestérol et les problèmes cardiovasculaires sont liés à ces graisses.

Mais alors… comment expliquer l’enviable santé des peuples primitifs du sud du Pacifique, habitués à consommer l’huile de coco en grandes quantités ?

La réponse est bien simple. L’huile de coco est totalement naturelle, d’une grande qualité et elle possède de nombreuses avantages pour l’organisme.

Mais pour ceux auxquels ces simples arguments ne sont pas convaincant pas, il suffit de leur rappeler les résultats de nombreuses recherches cliniques qui ont démontré les extraordinaires propriétés pour la santé de l’huile de coco et ses effets curatifs. C’est pour cela qu’ajouter cette huile à notre régime quotidien nous apportte de nombreux avantages.

Nous allons étudier en détail la composition de l’huile de coco, surtout en ce qui concerne ses acides gras.

Composition des acides gras de l’huile de coco.

L’huile de coco est composée, entre autres :

  • Acide laurique : 44-52 %
  • Acide caprique : 6-10 %
  • Acide caprylique : 5-9 %
  • Acide myristique : 13-19 %
  • Acide palmitique : 8-11 %
  • Acide stéarique:1-3 %
  • Acide oléique (mono-insaturé) : 5-8 %
  • Acide linoléique (poli-insaturé) : 0-1 %

La plupart des acides gras que l’huile de coco contient, sont les dénommées ''huiles grasses de chaîne moyenne’' (acide laurique, acide caprique et caprylique) qui, comme on peut le voir dans la liste, constituent plus d’un 50 % de l’huile de coco. Mais, pourquoi les acides gras de chaîne moyenne sont si importants ?

L’huile de coco est riche en acide gras de chaîne moyenne.

Les acides gras de chaîne moyenne sont des acides gras qui possèdent une longueur de chaîne spécifique. Par exemple, tandis qu’un acide gras de chaîne longue, comme l’acide stéarique, a une chaîne de 18 atomes de carbone, les acides gras de chaîne moyenne ont une  longueur inférieure (l’acide caprylique, 8 atomes de carbone ; l’acide caprique, 10 atomes de carbone ; et l’acide laurique, 12 atomes de carbone).

La conclusion est facile à voir. Les acides gras de chaîne moyenne se composent de chaînes qui vont des 8 aux 12 atomes de carbone, tandis que les acides gras de chaîne longue, vont des 14 aux 24 atomes de carbone. Cela est important parce que les acides gras de chaîne moyenne sont ceux qui donnent à l’huile de coco ses propriétés si spéciales.

L’huile de coco est très facile à digérer- Apport d’énergie immédiate.

Les acides gras de chaîne moyenne sont très faciles à digérer. Ils peuvent être digérés même sans l’aide d’acides biliaires. Les acides gras de chaîne moyenne sont solubles dans l’eau et ils sont facilement  transportés jusqu’au foie à travers le flux sanguin.

Les triglycérides de chaîne moyenne ont la capacité de s’oxyder directement dans le foie (évitant ainsi l’accumulation comme graisse corporelle) sans avoir besoin d’aucun type de transformation comme il arrive avec les acides gras de chaîne longue.

En conséquence , les triglycérides de chaîne moyenne se métabolisent plus rapidement que d’autres types d’acides gras pour obtenir de l’énergie, ce qui fait d’eux, une alternative très intéressante pour les sportifs.

En plus, grâce à ce qu’ils sont utilisés par le corps comme source d'énergie, ils n’arrivent pas a s’accumuler dans les dépôts des graisses. Les acides gras de chaîne moyenne apportent une calorie/gramme en moins en comparaison à d’autres acides gras. Grâce à ceci, l’huile de coco apporte, non seulement moins de graisses à l’organisme, mais en plus, elle l'aide à perdre du poids.

Huile de coco et perte de poids.

Huile de coco et perte du poids

Sa particulière façon de se métaboliser, fait que les graisses du coco accroîtent la dépense métabolique sans produire des effets négatifs sur la graisse corporelle.

De nouvelles études ont démontrée que changer les acides gras de chaîne longue pour ceux qui se trouvent dans le noix de coco, augmente la dépense métabolique de 48 % et 65 % chez les personnes maigres et obèses respectivement.

Les triglycérides de chaîne moyenne peuvent se considérer comme un aliment ou ingrédient fonctionnel pour le traitement de l’obésité et le surpoids car ils ont un effet avantageux chez la thermogenèse, l’oxydation des graisses et le métabolisme.

Une étude en double aveugle, démontra que les sujets qui consommaient un excès calorique sous forme de triglycérides de chaîne moyenne, augmentèrent la thermogenèse induite par l’alimentation (TIA) d’un 12 % et sa dépense fut le double que ceux qui consommaient d’autres types de graisses.

Les propriétés de l’huile de coco pour perdre du poids ont été vérifiées par une étude en double aveugle contrôlée, réalisée en 2001 et publiée dans la revue scientifique « The Journal of Nutrition ». Cette étude fut réalisée sur 78 personnes saines mais avec surpoids, donc leur IMC (indice de masse corporel) était supérieur à 23.

Les personnes sous étude furent divisées en deux groupes et suivirent le même régime pendant les douze semaines de l’étude, sauf qu’un groupe (nommé groupe ‘M’) fut administré quotidiennement avec 60g d’acides gras de chaîne moyenne, et l’autre groupe (nommé groupe ‘L’) fut administré de 60grammes d’acides gras de chaîne longue.

Les personnes des deux groupes diminuèrent de poids, mais celles du groupe M, ils perdaient beaucoup plus de poids que celles du groupe L. En plus, les personnes du groupe M perdirent aussi une plus grande quantité de masse musculaire et graisse du tissu sous-cutané que ceux du groupe L.

Sur la base des résultats obtenus sur cette étude, les chercheurs conclurent qu’un régime qui incluait des acides gras de chaînes moyenne (comme ceux qui étaient dans l’huile de coco) aidait à perdre une plus grande quantité de poids de graisse corporelle, qu’un régime qui contient des acides gras à chaîne longue. L’un des plus grands avantages pour la santé de l’huile de coco est qui peut ralentir les effets des virus, des bactéries….

Favorise la satiété.

L’huile de coco est aussi une grand alliée pour les régimes d’amincissement grâce à son rôle pour nous aider à réduire la consommation de calories.

Il est une source de graisses, donc il aide à réduire l’appétit et la sensation de faim plus que d’autres types d’aliments.

Cependant, il ne faut pas oublier que la densité calorique plus élevée des ces graisses peut faire qu'il soit très facile d’excéder les calories recommandées, et pour autant, il est important de contrôler les quantités.

L’huile de coco est très efficace pour lutter contre les virus, les bactéries et les champignons.

Aliments avec vitamine b12

Les acides gras de chaîne moyenne que l’huile de coco contient, sont des antimicrobiens, des antivirales et des antimycosiques, aussi bien dans l’intérieur de l’organisme comme à l’extérieur s’il sont d’application topique.

Du à ces propriétés, l’huile de coco est aussi très efficace si elle s’applique directement sur la peau, pour traiter les infections fongiques , les infections vaginales fongiques, et les maladies bactériennes de la muqueuse vaginale.

Elle peut aussi être utilisée comme lubrifiant vaginal et pour l’hygiène personnelle, car elle évite l’apparition de microbes et de champignons ainsi que les désagréables picotements qui cause.

En plus de ces avantages, l’huile coco peut être aussi utilisée comme un traitement de beauté, pour améliorer l’état des cheveux et de la peau.

L’acide laurique de l’huile de coco agit contre les bactéries, l’herpès et les virus.

Entre 45 % et 52 % de l’huile de coco est formée d’acide laurique. Une fois que l’acide laurique rentre dans l’organisme il se transforme en monolaurine. Des études démontrent que l’acide laurique libre a aussi une capacité antimicrobienne.

Par contre l’élément principal qui agit contre les virus et les bactéries est la monolaurine (un type de mono-glycéride) que contient l’huile de coco. La monolaurine défend l’organisme de certains virus comme par exemple l’herpès, le cytomegalovirus et le virus de la grippe. La monolaurine agit en localisant les virus et en les transformant en inactifs.

En outre, environ de six à dix pour cents des acides gras de l’huile de coco se composent d’acide caprique, un autre acide gras de chaîne moyenne avec beaucoup d’avantages pour la santé, similaires a ceux de l’acide laurique.

Huile de coco et mauvaise absortion intestinale

Huile de coco et digestion;n

Les triglycérides de chaîne moyenne sont plus faciles à digérer et a absorber que les huiles et graisses contenues dans les repas les plus fréquents. De fait, il s’absorbent relativement bien, même si les sécrétions biliaires et du pancréas se réduisent.

Les personnes que soufrent de la malnutrition, du syndrome de malabsorption, de la fibrose kystique, du syndrome d’intestin court, de la maladie cœliaque et les maladies hépatiques, prennent fréquemment des acides gras de chaîne moyenne.

Les triglycérides de chaîne moyenne favorisent la prolifération cellulaire et aident à maintenir la muqueuse intestinale, ce qui peut donner une action protectrice dans l’intestin des personnes qui soufrent de la maladie inflammatoire intestinale ou des infection intestinales.

L’huile de coco favorise aussi la production d’immunoglobuline A chez l’intestin, qui excerse une action immunomodulatrice et protectrice de la paroi intestinale.

Huile de coco et le diabète.

L’acide laurique de l’huile de coco aide à maintenir les niveaux de glucose dans le sang, plus réduits chez les patients avec du  diabètes de type 2.

L’acide caprique de l’huile de coco, agit contre la chlamydia et autres virus sexuellement transmissibles.

L’acide caprique se transforme dans l’organisme en monoglycéride de la monocaprine.

La monocaprine a des propriétés antivirales contre le virus de l’herpès simple et de l’activité antibactérienne contre la chlamydia et d’autres bactéries de transmission sexuelle. Il existe des études cliniques, realisées in vitro en 1998 et 1999, qui ont démontrée que la monocaprine agit face aux virus sexuellement transmissibles (même le VIH), les transformant en inactifs. En fonction des résultats de ces études, les chercheurs sont arrivé à la conclusion de que l’acide laurique et la monolaurine ont une activité antivirale plus prononcée que tous les autres acides gras de chaîne moyenne et ses monoglycerides.

Les acides gras de chaîne moyennes peuvent désactiver les virus suivants :

  • Virus du HI.
  • Virus de la rougeole.
  • Herpès simplex virus-1 (HSV-1).
  • Virus de la stomatite vesiculaire (VSV).
  • Virus visna.
  • Cytomegalovirus.

Mais les acides gras de l’huile de coco, en plus d’agir contre les virus et les bacteries, ont aussi la capacité d’agir face aux champignons.

Propriétés de l’huile de coco pour le traitement des champignons.

Noix de coco e t les champignons

Les acides gras de chaîne moyenne contenues dans l’huile de coco, réduisent aussi l’activité des champignons comme la Candida albicans.

Des nombreuses recherches cliniques ont démontré les effets de l’acide caprique pour se battre contre les champignons de la candidose buccal et d’autres types de champignons. Pour cela, l’huile de coco peut s’utiliser de façon efficace pour le traitement des infectiona occasionnées par les champignons.

Comment peut-on utiliser l’huile de coco pour le traitement des champignons?

L’utilisation des huiles de coco peuvent être internes, pour traiter les infections causées par des champignons intestinaux, et externes pour traiter les infections mycotiques de la peau ou des membranes muqueuses.

Grâce à la puissante activité antimicrobienne de l’huile de coco, on peut se poser la question s’il existe le risque de que les acides gras compris dans cette huile, puissent détruire les bactéries avantageuses de notre organisme comme peuvent être les bactéries de la flore intestinale.

Les acides gras de chaîne moyenne de l’huile de coco peuvent détruire les bactéries intestinales inoffensives ?

Les acides gras de chaîne moyenne et ses monoglycerides n’ont aucun effet nuisible sur la flore intestinale, car ils s'attaquent seulement aux micro-organismes pathogènes et potentiellement dangereux.

Les chercheurs ont démontré avec des études cliniques réalisées en 1990 et vérifiés en 2016, que les micro-organismes qui habitent dans notre intestin ne sont pas attaqués par la monolaurine, tandis que ces micro-organismes ne sont pas dangereux.

Cependant, au moment ou ces microbes causent une maladie, comme c'est le cas de la Haemophilus influenzae, la Staphylocuccus epidermique et le groupe de pathologies B Streptococcus, la monolaurine agit immédiatement en empêchant les effets des bactéries. Les propriétés des acides gras de chaîne longue sont excellentes pour éliminer les bactéries, les virus et les champignons.

Mais il faut se demander... Comment agissent-ils sur la santé du cœur, le cholestérol et l’état des vaisseaux sanguins quand ils sont consommés fréquemment ?

La réponse est que ses effets sont aussi positifs, donc l’huile de coco offre aussi plusieurs avantages pour la santé du cœur est des vaisseaux sanguins, ainsi que pour normaliser correctement le taux de cholestérol.

L’huile de coco et les maladies cardiovasculaires.

Huile de coco ymaladies cardiovasculaires

Pendant plus de quatre décennies la relation entre l’huile de coco et les maladies cardiovasculaires ont été longuement étudiées.

Les résultats de ces investigations ont été toujours les mêmes : Consommer de l’huile de coco a des nombreux avantages pour la santé cardiovasculaire et aide à réduire les facteurs de risque de souffrir des maladies du cœur.

L’une des études la plus importante à propos de ce sujet fut publiée en 1988 par Blacburn intitulé « Les effets de l’huile de coco sur le cholestérol sérique et l’atherogenese ». Cette étude a conclu que l’huile de coco, si elle est combinée avec d’autres graisses comme l’acide lonoleique, peut retarder l’apparition de l’athérosclérose.

Vers la fin des années quatre-vingt-dix, les chercheurs Kurup et Rajmoran, ont mené une étude clinique avec 64 volontaires et ont découvert que la consommation d’huile de coco « change statiquement  et significativement tous les taux de cholestérol » (cholestérol total, cholestérol HDL, cholestérol LDL, etc.)

Les résultats de cette étude ont été vérifié dans une autre recherche clinique réalisée en 2016. Précédemment, en 1992, les chercheurs Kaunitz et Dayrit ont rapporté les données expérimentales épidémiologiques correspondant aux groupes des personnes étudiées qui incluent l’huile de coco dans leur régime quotidien : « La population qui ajouta de l’huile de coco dans son régime habituel ne présenta pas un niveau élevé de cholestérol ni soufra d’un taux élevé de mortalité ou morbidité par cardiopathie coronarienne ».

D’autre part, Mendis, un autre chercheur du sujet, a decouvert en 1989, après une étude réalisée sur l’effet auprès des jeunes hommes de Sri Lanka, que ceux qui changèrent leur régime quotidien d’huile de coco par une autre d’huile de maïs subirent  des problèmes lipidiques.

Les participants à l’étude, une fois que l’huile de coco substitua l'huile de maïs, réduirent le taux de cholestérol en sérum un 18,7 % et le cholestérol LDL un 23,8 %

Le problème était, que le cholestérol HDL (cholestérol bon) s’était réduit un 41,4 %, bien en dessus des niveaux requis et acceptables de HDL (35 mg). En conséquence, la relation LDL/HDL s’éleva au 30 %, ce qui est très dangereux.  Auparavant, le chercheur Prior en 1981, démontra que la consommation élevée de graisses saturées provenants de l’huile de coco chez les insulaires  n’occasionnait aucun type d’effet nocif sur ceux qui l’ont consommée.

Pour finir, les chercheurs Menais et Hurgamandera, comparent en 1990 les différents effets de l’huile de coco et l’huile de soja sur les jeunes hommes avec des nivaux standards de lipides en sang, et à nouveau conclurent que la consommation d’huile de coco produit une augmentation dans les taux de cholestérol  HDL (le bon cholestérol), tandis que la consommation de l’huile de soja, diminue le niveau de cette lipoprotéine.

L’huile de coco prévient l’athérosclérose.

Les études cliniques ont démontrée que l’herpès et le Cytomegalovirus réalisent un rôle dans la formation de dépôts d’athérome dans les vaisseaux sanguins et de  l’étroitement des artères après l’angioplastie (New York Times de 1984).

Ce qui est intéressant est que la monolaurine antimicrobienne (comme on a déjà vu) inhibe les effets de l’herpès et du cytomegalovirus, dans les cas ou l’acide laurique (un ingrédient de l’huile de coco) est inclus au régime habituel.

Dans ce contexte, et contrairement à ce qu’on pouvait y croire, les graisses saturées ne sont pas directement liées avec les maladies cardiovasculaires mais par contre, certaines graisses saturées, spécialement celles inclues dans l’huile de coco, aident a éviter les maladies du cœur.

Pour ceci, il est faux de suivre le conseil d’éviter de prendre de l’huile de coco a cause des graisses saturées (en théorie dangereuses), car, bien au contraire, les ingrédients de l’huile de coco  n’évitent pas seulement les maladies coronariennes, mais aussi empêchent le développement des maladies dégénératives associées a l’âge comme l’Alzheimer ou la démence sénile.

L’huile de coco aide a traiter l’Alzheimer et la démence sénile.

Huile coco y démence sénile

Les personnes qui souffrent de l’Alzheimer ont le problème de que leur cerveau ne peut pas utiliser correctement la glucose comme source d’énergie.

Les cétones que l’huile de coco contient stimulent la production d’énergie dans le cerveau, réduisent les symptômes de l’Alzheimer et peuvent arriver a ralentir le progrès de la maladie et même, la guérir. L’huile de coco pour autant sert pour prévenir et traiter l’Alzheimer, et contribue a apporter plus d’énergie au cerveau.

L’huile de coco pour traiter et prévenir le cancer.

Les personnes que souffrent du cancer, peuvent ajouter dans leur régime de l’huile de coco, car elle apporte à l’organisme des calories faciles à digérer et qui améliorent les effets antimicrobiennes du système immunologique, en plus de posséder des effets anti-inflammatoires.

Il existe même un programme spécifique de lavage cétogène qui peut se réaliser pendant une période de trois à dix jours, pendant lesquels il aide à détruire mieux les cellules cancérigènes et stimule la production des cellules saines.

L’huile de coco peut créer des tumeurs graisseuses ?

Une athérome ou kyste sébacé est un nodule bénin gras qui se forme principalement dans le cuir chevelu, derrière les oreilles ou dans le ventre. Ces kystes sont remplis de graisse et son bénins. On pourrait  penser que les kystes sont formées par des graisses saturées nocives qui sont déposés partout.

Mais ce ne pas comme cela. L’analyse chimique d’une athérome a démontré qu’elle est formée d’environ un 40 % d’acides gras poli-insaturées, et de plus de 30 % d’acides gras mono-insaturées.

Cela signifie que les acides gras insaturés sont le 70 % et que par contre, seulement un 25 % est de graisse saturée

Conclusion : Les kystes sébacés ne contiennent pas les acides gras tipiques de l’huile de coco, et donc, cet huile ne produit pas de tumeurs grasse.

Contrairement, l’huile de coco a d’innombrables usages cosmétiques. Elle est utilisée pour améliorer l’état des cheveux et de la peau. Concernant la peau, elle aide à la maintenir hydratée, et en ce qui concerne les cheveux, l’huile de coco lesaide à les maintenir en bon état et elle s’utilise comme traitement pour réparer les cheveux sec et ternes.

Les intérêts de l’industrie alimentaire essaient d’occulter les avantages de l’huile de coco.

Coco y l'industrie alimentaire

La plupart des propriétés énumèrees ci-dessus, sont connues depuis des décennies, comme le prouvent les études cliniques que nous avons vu.

Par contre, il existe de forts intérêts dans l’industrie alimentaire et des producteurs qui vendent des huiles industrielles génétiquement modifiés partiellement, comme l’huile de colza ou l’huile de soja, qui ne veulent pas perdre leur  poids sur le marché.

Les producteurs de ces types d’huiles, qui ne sont pas très saines, émettent tout types de mensonges au sujet de l’huile de coco, a fin d’éviter la diminution de ventes de leur produits (moins saines et beaucoup plus chaires)

Pendant plus de trois décennies l’huile de coco a souffert tout type de diffamations, et l’origine de celles ci, provient des monopoles d’huiles de soja et colza des EE.UU qui ne veulent pas perdre son poids au marché.

Mais…. Comment a commencé cette diffamation envers l’huile de coco ?

L’huile de coco : Victime des mensoges et de la désinformation.

A la fin de 1950 un chercheur de Minessota proclama que les graisses végétales hydrogénées étaient la cause de l’augmentation des maladies du cœur. Les producteurs d’huiles destinées à l’alimentation, dans la crainte de perdre des ventes, ont fait valoir que le problème était seulement dans les graisses hydrogénées de provenance des acides gras saturés.

Au même moment, un autre chercheur de Philadelphie, publia que la consommation d’acides gras poli-insaturées, réduisait les niveaux de cholestérol. Face à cette publication, les producteurs de l’industrie de l’huile comestible, attribuent ce caractère négatif aux graisses saturées.

Cependant, le processus industriel que les graisses non saturées suivent est beaucoup plus dangereux, car à cause de la volatilité de ces graisses, il y a un énorme risque de que les produits terminent par se dégrader et se transforment en substances nocives qui puissent désenchaîner en les dangereuses graisses trans.

Toutefois, ceux ci n’était pas connu encore à cette époque et donc les graisses saturées ont été injustement discréditées (ce qui incluait logiquement, l’huile de coco, de palme et d’amande)

De ce fait, tout les produits contenant de l’huile de coco ou de palme devaient être étiquetées. La puissante industrie alimentaire des EE.UU qualifia les huiles tropicales (procédant d’autres pays) comme « non désirable » avec la logique intention d’éviter que les consommateurs veuillent ces produits. C’est à dire, des intérêts tout à fait économiques.

L’huile de coco dans l’œil de l’industrie de l’huile de soja.

Face a la menace  que l’huile de coco supposait comme compétence face à l’huile de soja, les producteurs de l’huile de soja, commencèrent une campagne de discrédit contre l’huile de coco et d’autres huiles tropicales, tout en cherchant un meilleur profit économique.

Les études clinique réalisées jusqu’à 2016 démontrent que l’huile de coco est vraiment meilleure pour la santé que d’autre types d’huile comme celle de soja, celle de colza, ou bien, celle de tournesol.

Les faux informations au sujet de l’huile de coco.

Mythes de l'huile de coco

Les faux mensonges sur l’huile de coco, ont réussi a se maintenir jusqu’à nos jours, encore des nombreuses personnes et même des médecins et nutritionnistes se méfient de l’huile de coco à cause des acides gras saturées qui s’incluent dans sa composition.

Finalement, ces personnes sont tombés dans le piège des producteurs d’huile de soja, de tournesol ou de colza, qui ne veulent pas que le consommateurs essaient un produit beaucoup plus sain que celui qu’ils fabriquent, car ils risquent de voir leurs ventes diminuer.

Par contre, l’huile de soja, et aussi celles de colza ou de tournesol, sont traitées industriellement et ils sont malsaines et même, dangereuses, contrairement à ce qui arrive avec l’huile de coco, totalement naturelle et saine, comme on a pu le constater au cours de cet article.

Le vrai danger de la diffamation de l’huile de coco, réside dans que l’attention du consommateur a été écartée du problème principal, qui n’est autre que la véritable origine des huiles de soja, colza ou tournesol : Les acides gras insaturés, les graisses hydrogénées et les graisses trans provenant d’un processus industriel, qui suppose un véritable danger pour la santé des consommateurs.

Pourtant, ont peut dire qu'il est préférable une  huile naturelle et délicieuse, comme l’huile de coco, qui est totalement organique et pressée à froid, que les grasses originaires d’acides gras insaturés contenus dans l’huile de colza, huile de soja et huile de tournesol.

Propriétés cosmétiques de l’huile de coco pour hydrater la peau et les cheveux.

L’huile de coco hydrate la peau de tout le corps et garantie qu’elle soit toujours douce, lisse et flexible. Son utilisation est recommandée spécialement pour traiter la peau sèche ou gercée.

Un des avantages de l’huile de coco est qu'elle s’absorbe très rapidement laissant la peau hydratée. En plus, l’huile de coco est aussi le meilleur hydratant pour les cheveux, et elle est recommandée spécialement pour revivifier les cheveux secs et cassants et leur donner plus de beauté et d’éclair.

L’huile de coco pour cuisiner.

Cuisiner avec d’huile de coco vierge (spécialement aux hautes températures mais pas à plus de 163ºC) est une bonne et délicieuse option, car elle a la propriété de ne pas s’oxyder ni de devenir toxique, comme d’autres huiles, quand elle sontcuisinée, arrivant même à conserver ses avantages malgré la chaleur.

Huile de coco pour cuisiner

En dessous des 25ºC l’huile de coco peut s’utiliser de la même façon que le beurre, fondu pour le mélanger ou le tartiner.

Le plus conseillé est de la chauffer dans un bain marie pendant quelques minutes. Si vous allez utiliser de l’huile de coco das une poêle, vous pouvez directement le mettre sans fondre et si vous dépassez les 25 dégres centigrade, elle devient liquide. Si vous allez l’utiliser donc au dessus des 25ºC elle sera liquide, et alors vous pourrez l’utiliser de la même façon que d’autres types d’huiles.

Il faut pas oublier que l’huile de coco vierge possède une saveur et un arôme particulier. Mais si on vas l’utiliser chez de plats chauds, il ne cachera pas l’arôme ni la saveur des autres ingrédients.

L’huile de coco peut s’utiliser aussi pour faire des fritures, car elle s’absorbe très lentement et donc elle ne va pas influer dans le goût des aliments. Cependant , on doit égoutter  très bien les aliments en papier cuisine pendant quelques secondes si on veut réduire la saveur ou l’arôme.

Il peut aussi être utilisée dans des ragoûts qui ne requirent pas beaucoup d’huile car le goût du plat une fois terminé ne changera pas.  On ne peut pas dire la même chose si ont veut l’utiliser dans des plats dont leur base (ingrédient principal) c’est l’huile.

Dans ces cas le ragoût va avoir logiquement le goût et l’arôme du coco, et, en fonction de la personne, ceci peut être agréable ou désagréable. L’huile de coco vas très bien avec les produits asiatiques, des riz, des sautés ou de woks. Elle peut être aussi utilisée dans les recettes de pâtisseries.

Grâce a son goût doux, douce et exotique, l’huile de coco peut s’utiliser comme une alternative à d’autres graisses moins saines, comme crèmes et huiles d’une mineur qualité. On vous conseille de l’ajouter à vos gâteaux à la place de l’huile de tournesol ou d’olive pour lui donner une touche spéciale à vos recettes. Vous pouvez aussi l’utiliser dans des crèmes desserts, des flans, des biscuits etc.

Huile de coco : Comment peut être utilisée.

Les applications de l’huile de coco son très nombreuses.  Dans ses utilisation a l’alimentation il s’inclut tout les types de cuissons pour élaborer des plats, faire des délicieux pop-corn ou épicer une salade saine. On ne peut pas oublier les extraordinaires propriétés de l’huile de coco pour accompagner tout type de régime et réussir à maigrir.

En plus, il peut s’utiliser aussi comme un traitement de beauté pour hydrater et se soigner la peau et les cheveux et pour élaborer tout type d’huiles cosmétiques ou déodorants.

Il peut même être utilisée pour développer des insectifuges et éloigner les parasites, des humains et les animaux de compagnie. Finalement, l’huile de coco est très polyvalent et permet des nombreuses utilisations : Pour la santé, pour cuisiner, comme soin de beauté pour la peau et les cheveux et même, pour maigrir.


Huile de coco pour la santé

Huile de coco pour la santé et le soin de la peau

L'huile de coco bio a des niveaux élevés d'acide laurique. Elle possède une arôme et une saveur très douce

C'est une huile libre de gluten, lactose et d'autres allèrgenes et elle est libre de cholestérol. Elle aide à augmenter l'énergie des cellules du corps. Augmente le cholestérol bon HDL, et protège contre les infections bactériennes, viriques et des champignons.

Aide à traiter des maladies comme l'alzheimer et la démence, et renforce le système immunologique.

Huile de coco pour les caries

Huile de coco pour combattre les caries

L’huile de coco est l’un des aliments les plus précieux qui existent du aux nombreux effets positifs qui a sur la santé bucco-dentaire.

Elle possède des importantes propriétés antibactériennes, anti-virales, anti-champignons et anti-parasitaires.

Du à cela, l’huile de coco peut partager des nombreux avantages pour tout l’organisme, qui favorise aussi l’état des dents.

Le principal composant de l’huile de coco pour favoriser la santé bucco-dentaire est l’acide laurique.

L’acide laurique prévient, de façon naturelle, l’apparition des caries

Huile de coco pour le cervau

Huile de coco pou améliorer les fonctions cognitives

Le cerveau humain a besoin de recevoir de l’énergie de façon constante pour mener à but ses complexes activités. Si l‘administration d’énergie s’arrête , les cellules cérébrales commencent à mourir lentement et apparaissent des sérieux problèmes de santé.

Quand le cerveau ne reçoit pas suffisamment d’énergie, les symptômes plus immédiats sont les maux de tête, les disjonctions cognitives, lourdeur et fatigue.

Si ce manque d’énergie se maintient pendant une période de temps prolongée, peuvent apparaître des maladies neurodégénératives très graves, parmi lesquelles on peut trouver l’Alzheimer et la maladie du Parkinson.

 

Propriétés du lait de coco

Propriétés du lait de coco

Ses ingrédients principaux sont les acides gras à chaîne moyenne. Ces acides gras donnent au corps l’énergie qui sera disponible pour l’organisme immédiatement.


Contrairement à d’autres graisses, les acides gras du lait de coco, ne se stockent pas comme graisse corporelle, bien au contraire, ils sont utilisés directement comme source d’énergie, donc l’addition au régime peut être un outil très important pour perde du poids.

En plus, le lait de coco a d’autres propriétés pour la santé car il sert comme traitement contre l’acné et stimule le fonctionnement optimale de la glande thyroïde.

Huile de coco et cancer

Huile de coco et cancer

C’est un aliment de digestion facile, et donc elle est très bien tolérée chez les personnes avec des problèmes ou des troubles digestifs. En plus, l’huile de coco a un effet positif pour régler les niveaux de cholestérol car elle ne permet pas la formations des dépôts et des plaques dans les parois des artères.

L’huile de coco a des grandes propriétés pour la santé du cœur. Une autre des propriétés de l’huile de coco consiste en qui aide à maintenir un poids sain et peut s’utiliser pour maigrir. Des nos jours, les dernières recherches ont montrée l’une de ses avantages plus importantes. L’huile de coco peut aider dans le traitement contre le cancer.

L'huile de coco, mythes et verités

L'huile de coco vierge: Mythes et Verités

Jusqu’à bien peut de temps, on croyait qu’un régime sain dévait être nécessairement faible en calories et graisses. Se pensait que c’était la façon d’éviter l’obésité et les troubles métaboliques, ainsi comme prévenir les accidents vasculaires cérébrales et les crises cardiaques. En plus se croyait que les graisses de tout type augmentaient le cholestérol.


La consommation des graisses et des calories doit s’adapter nécessairement au niveaux de gaspillage énergétique de chaque personne. Si une personne a une forte activité physique, ne souffrira pas d’obésité. D’autre part, pour que l’obésité se produise, importe peu si les calories sont originaires des graisses, des protéines ou des hydrates de carbone.

S'abonner à la newsletter pour réussir un 15% réduction dans votre première commande
x