Substituts de Repas
19 Produits
Par ordre croissant

Substituts de Repas

Qu’est ce que un substitut de repas

Un substitut de repas est un produit conçu pour palier l’apport nutritionnelle qui représente une consommation solide. Sont des produis sous format de poudre, qui se reconstituent en ajoutant de l’eau ou d’autres liquides comme du lait ou des jus. Ils pressentent un goût très appétissant et peuvent se consommer à tout moment.

Table des matières masquer

  1. Qu’est ce que un substitut de repas
  2. Pourquoi consommer des substituts de repas
  3. Que doit apporter un substitut de repas?
    1. Que sont les macronutriments ?
      1. Protéines
      2. Hydrates de carbone
      3. Graisses
    2. Que sont les micronutriments ?
  4. Avantages des suppléments substituts de repas
  5. Choisir un substitut de repas
  6. Substitutifs de repas marques
  7. Protéines substitutives de repas
  8. Mélanges substitutifs
  9. Sachets substituts de repas.

Pourquoi consommer des substituts de repas

La nécessité de maintenir un rythme de vie agité ou avec beaucoup de travail est la principale raison. Normalement, la plupart des personnes qui travaillent ont des difficultés pour réaliser les repas qui leur correspond, réalisant seulement 1 o 2 repas principaux complets. Ceci suppose un risque face à la santé à long terme, car on diminue la quantité de micronutriments disponibles et nécessaires pour une nutrition correcte.

Que doit apporter un substitut de repas?

Pour compléter un régime équilibrée, à niveau de macro et micro-nutriments, un substitut de repas doit apporter une quantité adéquate des deux, en proportion à ce qu’un repas solide devrait apporter, dans un cadre calorique normal, c’est-à-dire, consommer un total de nutriments dont le total de calories soit établie selon les directives nutritionnelles de la personne et qui produise un excès calorique comptabilisant tout les repas qui se réalisent pendant la journée.

Que sont les macronutriments ?

Les macronutriments sont des substances chimiques qui produisent de l’énergie et qui s’obtiennent à partir des aliments. Les trois macronutriments dans l’alimentation sont : les lipides, les protéines et les hydrates de carbone.

Le régime doit se composer d’un apport correspondant de chacune de ses substance, et selon la condition et caractéristiques de la personne, ainsi comme ses objectifs concernant le comportement du poids (l’augmenter, le maintenir ou le diminuer) et, le type d’activité qui réalise, ajouter une plus grandes ou mineur proportion de chacun d’entre eux.

Protéines

Le protéine est le macronutriment essentiel pour la vie humaine. Son importance est telle, que sans elles, ou plutôt, sans les acides aminés qui la constituent, on pourrait pas vivre. La protéine donc, elle est constituée de chaînes d’acides amines, les bloques individuelles qui sont ceux qui ont les tâches essentielles dans notre organisme. Parmi ses processus on trouve : la régénération des tissus,  la production d’énergie cellulaire, la synthèse de neurotransmetteurs, le métabolisme des macronutriments, la maintenance de la fonction normale des organes si importants comme le cœur, le foi, le reins…

Il existe un groupe d’acides aminés nommés acides aminés essentiels dont la synthèse ne peut pas se mener par notre organisme, et il est donc nécessaire de les apporter par une voie externe, à partir des sources protéiques adéquates. Ce type de protéines sont connues comme « protéines complètes »  car ils vont incorporer tout le spectre d’acides aminés, essentiels et non essentiels. Parmi les sources où on peut les trouver on trouve principalement celles d’origine animal. Celles d’origine végétales, sont généralement manquantes ou avec une proportion très faible d’un ou plusieurs de ces acides aminés essentiels.

Les personnes qui ont une habitude de plus de 3 jours d’entraînement par semaine, combinant des nombreuses activités, ont besoin d’un apport supérieur au reste de la population.

Hydrates de carbone

Les hydrates de carbone ou carbohydrates, sont les éléments dont la fonction principale est celle d’apporter de l’énergie. Cette énergie doit s’administrer, et ce notre corps qui la stocke sous forme de glycogène musculaire, remplissant les dépôts localisés dans les muscles, ou bien comme glycogène hépatique. On parle de reversoirs d’énergie limitée, et si notre activité physique est forte, on devra augmenter sa consommation. 

Le corps utilise la glucose, qui est homonyme aux acides aminés de la protéine. Quand le corps dispose de la quantité nécessaire, il permettra que d’autres macronutriments, comme précisément c’est le cas des protéines, finissent la tâche. Cela est du à que notre corps dispose des ressources pour que en absence d’hydrates de carbone, puisse produire de la glucose à partir des acides aminés. Mais dans ce processus, on limite certaines tâches, et c’est très inefficace d’un point de vue sportif.

Le cerveau, les reins et les tissus musculaires sont des organes qui ont besoin de glucose pour fonctionner, mais comme on disait, ils peuvent utiliser d’autres substrat, cependant, cela implique un autre type de conditions, comme la cétose (production de corps cétoniques, et fonctionnement à partir d’eux.)

Les hydrates de carbone peuvent se diviser principalement en 2 groupes, selon sa structure moléculaire : Simples, et  complexes. Un du type simple, est celui qui est formé par unités de glucose, c’est-à-dire, notre corps après sa consommation va les métaboliser instantanément, apportant le glucose très rapidement au flux sanguin. Par contre, si sa structure se forme par des chaînes d’unions de glucose, on parle alors d’hydrates de carbone complexes, étant donc l’apport de glucose plus graduel. Que le glucose soit de ce type, implique que le pancréas va sécréter de l’insuline pour régler la présence de sucre dans le sang à des niveaux stables et saines.  On parle de « Indice glycémique » d’un hydrate de carbone quant il provoque une réponse très rapide dans la présence de glucose dans le sang, comme c’est les cas des hydrates de carbone simples.

Un autre type d’hydrate de carbone est la fibre. Celle ci joue un rôle dans la maintenance de la santé du tractus intestinale. Cette substance  ne peut pas se digérer et passe à travers du système digestif, prenant les déchets pour sa excrétion finale.  La présence de fibre dans le régime est liée avec la diminution de certaines pathologiques comme l’obésité, le cholestérol ou les problèmes de cœur.

Graisses

Les graisses ou lipides sont le groupe qui va apporter des acides gras. Parmi eux ont trouve certaines éléments nommés « acides gras essentiels » et comme était le cas des acides aminés essentiels, le corps ne peut pas les synthétiser, et doit donc les incorporer par l’alimentation. Il existe deux types de graisses : Saturées et insaturées. À niveau moléculaire, ils pressentent certaines différences, et sont celles du groupe des insaturées où se trouvent les acides gras essentiels Oméga 3 et 6.

Les graisses réalisent des importantes fonctions dans notre organisme :

  • Source et ressource énergétique
  • Soutien du fonctionnement du cerveau et du système nerveux
  • Maintenance de la santé de la peau et d’autres tissus.
  • Support vital pour maintenir l’intégrité de la membrane cellulaire
  • Proportionne un mécanisme de transport pour les vitamines liposolubles : A, D, E et K
  • Synthèse d’hormones

Que sont les micronutriments ?

Les micronutriments sont un groupe formé par vitamines et minéraux, lesquelles s’obtiennent à partir des macronutriments, toujours qu’ils soient des sources riches en eux. On a besoin d’eux en petites quantités, contrairement aux macronutriments. Ils sont essentiels pour le fonctionnement correct de l’organisme, car ils sont impliqués pratiquement dans toute réaction chimique qui a lieu dans notre organisme comme : régler le métabolisme, rythme cardiaque, maintenance cellulaire, système osseux…. Une manque de ces micronutriments peut générer certaines complications et développer certaines pathologies de haut risque pour la santé.

Dans le groupe des vitamines, on trouve deux groupes, les liposolubles et les hydrosolubles : B, C, D, E, K.

Dans le groupe des minéraux, on trouve : magnésium, phosphore, sodium, potassium, fer, cuivre, iode, zinc et fluor.

Avantages des suppléments substituts de repas

Le principal avantage est celui d’aider à l’apport nutritionnel pour maintenir un niveau de santé optimale, par un bilan de macronutriments et de micronutriments. Grâce à son format, il est très facile de transporter, et il peut se consommer à tout moment et circonstance, évitant donc de ne pas faire un repas adéquat.

Choisir un substitut de repas

Sachant tout ce qu’on a dit précédemment, si par nos circonstances et surtout, face à réussir un objectif fixé, dans un plan diététique, on cherche alors un type de supplément substitut de repas qui nos apporte :

  • Protéines complètes, c’est-à-dire, que dans sa composition existent des sources d’origine animale comme le lactosérum.
  • Hydrates de carbone, la plupart à partit du type complexe. Dans sa composition vous devrez trouver des sources à partir de la farine d’avoine ou la maltodextrine.
  • Apport en fibre.
  • Renforcé avec des vitamines et des minéraux

Substitutifs de repas marques

On peut trouver une large gamme de marques qui fabriquent des produits substituts de repas, comme :

  • Evomeal de HSN Sports : Parfait équilibre entre protéines et hydrates de carbone. Idéal pour su remplacer le déjeuner ou le goûter
  • Crêpes protéiques de HSN Sports : Idéal pour élaborer des  crêpes riches  en protéines et hydrates de carbone originaires de l’avoine.
  • Gaufre Protéique de HSN Sports : Gaufres délicieuses avec haute teneur en protéines et hydrates de carbone provenant de la farine d’avoine. Idéales comme déjeuner, goûter ou comme snack.
  • Diet Fuel Ultralean de USN : Un des meilleurs mélanges substituts de repas en période de régime par sa faible teneur en hydrates de carbone et sucres.
  • Oatein de Clarou : Délicieux mélange riches en Protéines CFM et farine d’avoine.

Protéines substitutives de repas

Les personnes avec un régime de contrôle de poids, cherchent des shakes substitutifs en protéines mais faibles en hydrates de carbone et graisses pour consommer entre repas. Ces mélanges aident à rassasier l’appétit, maintenir la masse musculaire et favoriser la perte des graisses sainement.

Dans les protéines substituts de repas on trouve :

  • Evodiet : Parfait pour compléter un planning d’alimentation axé sur la perte de poids ou maintenir le poids. Moins de 5g d’hydrates de carbone par shake.
  • Ultra Loss : Supplément substitut de repas avec haute teneur en protéines, fibre, vitamines, minéraux, café vert et L-Carnitine
  • Adipo Block Detox : Mélange de protéines de grande importance grâce à sa fonction de detox.

Mélanges substitutifs

Si on cherche des mélanges substituts économiques, une intéressante option est d’élaborer notre propre recette. Une façon peut être :

Pour faire notre mélange plus nutritif, on peut ajouter aussi des fruits (banane, pomme, fraises…) fruits secs ( noix, amendes, arachides…) fibre végétale (Psyllium husk, grains de lin…) etc.

Sachets substituts de repas.

Très fréquemment on trouve des sachets substituts de repas qui se comparent à nombreux des plats qu’on consomme habituellement, mais dans une version « plus light ». Souvent ils sont liés à un public qui chercher à perdre du poids sainement.

On trouve par exemple des sachets substitutifs pour faire des puddings, soupes, crêpes, flans etc.

La particularité de ces sachets substituts de repas et qu’ils ont moins de calories que sa version originale, et normalement sa teneur en protéines est supérieure.

  Loading...